«Zones de non-droit», «sauvageons», «assassins» : les réactions politiques à l’attaque de Viry-Châtillon

par libezap

La tournée des commissariats du département par Manuel Valls et Bernard Cazeneuve lundi n'a pas apaisé la colère des policiers. Le premier syndicat de gardiens de la paix a appelé à une «grève du zèle» ce mardi, après la violente attaque au cocktail Molotov contre quatre agents. Si la plupart des élus comprennent cette mobilisation, plusieurs personnalités politiques dénoncent les termes employés par le ministre de l’Intérieur, en particulier sur l’absence de «zone de non-droit». Tous réclament plus de moyens dans la police.

 
0 commentaire - «Zones de non-droit», «sauvageons», «assassins» : les réactions politiques à l’attaque de Viry-Châtillon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]