Royaume-Uni : la préférence nationale pose problèmes aux étrangers et aux entreprises - Le 06/10/2016 à 11:49

par ITELE

A Londres, dans une économie où le taux de chômage est historiquement bas (autour 5%), il est pourtant difficile pour les entreprises d'embaucher des britanniques. L'intention du gouvernement de privilégier l'emploi des nationaux et son souhait que les entreprises publient la proportion d’étrangers qu'elles emploient posent problèmes. Une préférence nationale que la ministre de l'Intérieur souhaite mettre en place avant le Brexit, quitte à ne plus être ce modèle de tolérance que représente le pays.

 
0 commentaire - Royaume-Uni : la préférence nationale pose problèmes aux étrangers et aux entreprises - Le 06/10/2016 à 11:49
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]