Quand Mélenchon compare la présidentielle à une "République bananière"

par BFMTV

Invité ce mercredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur sa prise de parole tardive après sa défaite lors du premier tour de la présidentielle. "Il n'a jamais été dans mon intention de remettre en cause un scrutin dans mon pays", a affirmé le leader de "La France insoumise", soulignant malgré tout la spécificité de ce scrutin. "C'est vrai que celui-là était spécial… 500.000 personnes avaient une double-carte électorale… Tout ça commence à sentir la République bananière", a-t-il déclaré.

 
0 commentaire - Quand Mélenchon compare la présidentielle à une "République bananière"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]