Le PS s'indigne de la prime exhorbitante du PDG d’Alcatel-Lucent

par libezap

La prime de départ de 14 millions d’euros du PDG d’Alcaltel-Lucent ne passe pas. En particulier au Parti socialiste. Indignés par la somme que s’octroie Michel Combes, Anne Hidalgo, Michel Sapin, Claude Bartolone et Jean-Marie Le Guen ont chacun tenu à exprimer leur désaccord avec l'attitude du patron d’Alcatel-Lucent, qui refuse de renoncer à cette prime. «Bien sûr que je suis choquée», s'exclame la maire de Paris au micro de France Info, dénonçant «l'écart dans la valeur du travail d'un PDG et d'un salarié». Un avis partagé par le ministre des Finances Michel Sapin, qui réclame lui «un peu de bon sens, un peu de mesure et un peu de retenue». Le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, accuse de son côté le Medef et le patronat d'être «incapables de respecter leur propre code éthique». Le président de l’Assemblée, Claude Bartolone, préfère s'attaquer directement à Michel Combes : «Vous n'êtes pas obligé lorsque vous réussissez à la manière dont vous allez faire la fortune de vos arrière-arrière-petits-enfants.»

 
0 commentaire - Le PS s'indigne de la prime exhorbitante du PDG d’Alcatel-Lucent
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]