Le mea culpa de Hollande sur la TVA sociale amuse la droite et déstabilise la gauche

par libezap

Si c'était à refaire, «je ne serais pas allé aussi loin, j'aurais gardé l'augmentation de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy», explique le chef de l'Etat, dans le livre «Le stage est fini» (éditions Albin Michel) à paraître ce mercredi. Un regret sur lequel la droite s’est empressée d’ironiser, pendant que les membres du gouvernement tentaient de défendre François Hollande. Le président du Modem François Bayrou semble catégorique. «S’il n’avait commis qu’une seule erreur, François Hollande, on ne serait pas dans la situation où l’on est.» Idem pour le maire Les Républicains (LR) de Bordeaux, qui estime que «reconnaître ses erreurs, c'est une chose mais l'essentiel c'est de ne pas trop en commettre et là, elles ont été accumulées». Najat Vallaud-Belkacem tente elle de réparer les pots cassés sur RTL. «[François Hollande] a préféré tenir son engagement». Mais cela ne suffit pas à convaincre, même au sein du Parti socialiste. «Ce qui est important, c'est le présent et le futur», lance de son côté la ministre de l'Ecologie, qui préfère laisser le soin à François Hollande de s'expliquer lors de sa prochaine conférence de presse lundi 7 septembre.

 
0 commentaire - Le mea culpa de Hollande sur la TVA sociale amuse la droite et déstabilise la gauche
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]