Le directeur de l'Office français de l’immigration et de l’intégration invité du journal de LCP

par LCP

Arno Klarsfeld, président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), a estimé jeudi que "la religion envahit l’espace public" dans certaines communes de Seine-Saint-Denis pour expliquer son opposition au vote des étrangers hors UE aux municipales."Ce vote n’est pas un moyen d’intégration. Il faut être ferme sur nos valeurs. Il y a dans certaines communes de Seine-Saint-Denis des gens qui ont une conception très exigeante de la religion, où la religion envahit l’espace public", a-t-il observé sur La Chaîne Parlementaire."Je serais favorable à ce droit de vote aux municipales si l’intégration était une réussite. Or, en ce moment, elle n’est malheureusement pas une réussite", a ajouté M. Klarsfeld, interrogé avant l’examen par le Sénat d’une proposition de loi de la nouvelle majorité de gauche, qui prévoit d’accorder ce droit aux étrangers non ressortissants de l’Union européenne.Le président de l’Ofii soupçonne le Parti Socialiste de vouloir "modifier le corps électoral" et "accroître son capital électoral" par le biais de cette proposition."Pour les socialistes, le vote aux municipales n’est qu’une première étape décisive" et "à long terme, les socialistes veulent faire voter les étrangers aux élections législatives et présidentielle", selon lui.

 
0 commentaire - Le directeur de l'Office français de l’immigration et de l’intégration invité du journal de LCP
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]