Hausse de la croissance : «Une bonne nouvelle» ou juste «un léger rebond» ?

par libezap

La reprise s'est fait attendre mais elle est là. L'Insee a dévoilé mercredi matin une croissance du PIB de 0,6 % au premier trimestre. L’institut statistique tablait sur une progression de 0,4% dans sa note de conjoncture publiée en mars. Une nouvelle qui ravit le gouvernement français : «Nous sommes sur la bonne voie», a notifié le Premier ministre lors d'un déplacement à Cenon, en Gironde. Prudent, Manuel Valls admet tout de même que «la croissance est insuffisante encore à ce stade pour faire baisser le chômage». Jean-Christophe Cambadélis applaudit à demi-mot ce mercredi sur RTL cette «bonne nouvelle». A l’UMP, les critiques ne pullulent pas cette fois-ci. Bruno Le Maire confie sur Europe 1 se réjouir de «tout ce qui arrive de bon à la France ou aux Français». «On souhaite que cela amorce la reprise que nous attendons», ajoute Alexis Bachelay, député UMP des Hauts-de-Seine. «Si le chômage baisse en 2017, tant mieux», assure le député Benoist Apparu. Seul son collègue Thierry Mariani confie que «nous ne sommes toujours pas au niveau.» Le président du Modem est plus pessimiste. Il reconnaît que «la cause de ce léger rebond, c'est la chute du cours du pétrole». Un élan de croissance qui, selon François Bayrou, n’est pas du ressort du gouvernement français. «On ne peut pas dire que la politique française soit la responsable de la chute du cours du pétrole.» Un avis partagé par Florian Philippot. Le vice-président du Front national, proclame qu'«en réalité, les moteurs de la croissance française sont totalement éteints, les clignotants sont rouges parce que la politique menée n'est absolument la bonne.»

 
0 commentaire - Hausse de la croissance : «Une bonne nouvelle» ou juste «un léger rebond» ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]