Des incidents place de la Nation en marge de la manifestation contre la loi Travail

par ITELE

Situation tendue en fin d'après-midi place de la Nation à Paris, lieu d'arrivée du cortège parti de la place de la République. Des pierres ont été lancées sur les policiers qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et plusieurs charges.

 
99 commentaires - Des incidents place de la Nation en marge de la manifestation contre la loi Travail
  • cette gauche qui a fait que nous en somme la merci hollande il veux se représenté personne vautra pour lui les manif les casseur c'est du voulu et la liste est longue et c'est par finit les étudiante ne vont par se l’aise fait de pire en pire les mouvement vont grossi les casseur vont se fait plaisir qui na rien a voir avec les manif c'est plaisir de détruit

  • Pour quelques uns ce sont des" patriotes" qui manifesteraient pacifiquement, pierres, marteaux battes de base-ball à la main, masque de moto sur le crane et foulard devant le visage "on sait jamais" .
    Ces braves "patriotes" vont pacifiquement casser et bruler quelques magasins s'en prendre pacifiquement aux forces de l'ordre et les défenseurs de ces "pauvres patriotes" cris au loup quand un de leur cher "patriotes" se fait prendre et en même temps prend quelques gnions.
    De plus, on a vu des "patriotes" de Nantes et de Rennes sortent pour le plupart tout droit sorti de la zone de Notre Dames des Landes ceux là c'est sûr le loi sur le travail ils n'en veulent pas mais surtout c'est du travail qu'ils ne veulent pas, leur seul but est la casse et la confrontation avec les gendarmes.
    On ne peut pas non plus tout leur demander aux gendarmes nous protéger et aller au casse pipe contre les terroristes, patrouiller partout puis ensuite selon notre humeur , se faire insulter, prendre des cocktails Molotov sur la figure, des pavés, des objets de toutes sortes, moi je les trouvent plutôt sympas car une fois que les "bons" manifestants seraient partis, qu'il ne resterait plus que les soit disant " patriotes" ce serait, une autre histoire et je suis certains que beaucoup de ces "patriotes" ne remettraient pas les pieds dans une manifs de sitôt......................

  • Ah le printemps! Ses réformes, ses manifs, les jeunes dans la rue, les gaz lacrymos et bientôt les examens. Un éternel recommencement.

  • Dans chaque manifestation; il y a toujours des débordements que ne contrôle ni la Police ni l' encadrement de ces manifs, alors pas étonnant que quelques casseurs s'introduisent au milieu des étudiants et en profitent pour commettre des exactions plus ou moins graves, comme brûler des poubelles, saccager les vitrines des commerçants ou pire incendier des voitures comme on a pu le voir. Alors c'est à ces individus souvent bien équipés qu'il faut faire la chasse par du repérage et arrêter tous ces malfrats qui eux ne sont pas là pour manifester. C'est le travail de la Police qui le fait du mieux qu'elle peut et avec les moyens qu'elle a.

  • Mai 1968 sera de retour en mai 2016

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]