Côte d'Ivoire: Toulepleu garde les stigmates de la guerre

par afp

Bastion du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, Toulepleu, à l'ouest de la Côte d'Ivoire, a été dévasté par les exactions de miliciens locaux et de mercenaires venus du Liberia, à une quinzaine de kilomètres de là, puis par les combats lors de la prise de la ville le 6 mars par les Forces républicaines du chef d'Etat élu Alassane Ouatarra. Durée: 01:02

 
0 commentaire - Côte d'Ivoire: Toulepleu garde les stigmates de la guerre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]