Burkina: un activiste accuse les forces de sécurité

par afp

Des milliers de jeunes ont manifesté le 22 février à Koudougou, au centre-ouest du Burkina Faso, pour protester contre la mort dans des conditions controversées d'un élève, un mouvement réprimé par les forces de l'ordre qui "ont fait usage de gaz lacrymogènes et de balles réelles", affirme Kisito Dakio, responsable régional du Mouvement burkinabè des droits de l'homme et des peuples (MBDHP). Durée: 01:12

 
0 commentaire - Burkina: un activiste accuse les forces de sécurité
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]