Alstom: "Il y a de la gesticulation politique, il faut des faits concrets", s'inquiète un salarié

par BFMTV

Face à une pénurie de commandes, le site d’Alstom à Belfort avait annoncé mercredi l’arrêt de sa production de locomotives. Alors que 400 emplois sont menacés, l’Elysée s’est donné lundi pour objectif que les activités ferroviaires du groupe soient maintenues sur le site. Après cette annonce rassurante, les salariés, inquiets malgré tout, réclament des actions concrètes.

 
1 commentaire - Alstom: "Il y a de la gesticulation politique, il faut des faits concrets", s'inquiète un salarié
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]