Afrique du Sud: justice pour Timol, 46 ans après sa mort

par afp

Le 27 octobre 1971, Ahmed Timol, un enseignant communiste de 29 ans, est déclaré mort après s'être, selon la police, jeté du 10e étage du quartier général de la police à Johannesburg, célèbre pour être le théâtre d'interrogatoires musclés. Quarante-six ans après sa mort, la justice sud-africaine a conclu jeudi 12 octobre que le jeune communiste avait été tué par la police, révisant la version officielle du suicide au moment du drame. Durée: 01:10

 
0 commentaire - Afrique du Sud: justice pour Timol, 46 ans après sa mort
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]