Une défaite cinglante pour Alain Juppé

Une défaite cinglante pour Alain Juppé

Primaire

A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 27 novembre 2016 à 21h04

Alain Juppé partait favori de la primaire de la droite et du centre. Affaibli au premier tour, le second tour lui a été fatal.


Le maire de Bordeaux y croyait. Dimanche dernier, à l'issue du premier tour de la primaire, il avait promis « une nouvelle surprise » ce soir. En vain. Le candidat finaliste n'a pas convaincu les électeurs face à un François Fillon triomphal, qui a déjoué tous les pronostics sur la fin de la campagne.
C'est un véritable camouflet pour Alain Juppé, âgé de 71 ans et habitué aux séismes en politique. Après sa condamnation en 2004 dans l'affaire des emplois fictifs de la Mairie de Paris et sa traversée du désert politique marquée par son exil au Canada, il espérait vraiment diriger la France en 2017.
Pendant longtemps, dès le début de sa campagne en août 2014, les sondages donnaient grand gagnant celui que Jacques Chirac surnommait « le meilleur d'entre nous ».
A l'époque, il vient d'être largement réélu à la tête de la ville de Bordeaux et entame son quatrième mandat avec plus de 60% des voix au premier tour. Une victoire qui lui donne des ailes pour se lancer dans la course à la primaire.
S'il copréside d'abord le parti, il dévoile les grandes lignes de son projet pour 2017 à l'automne 2014, proposant « une nouvelle croissance, plus innovante et plus respectueuse de l'environnement », « une nouvelle Education nationale » ou encore une « Europe moins bureaucratique ».
Début 2015, il entame un Tour de France à la rencontre des Français, assurant vouloir construire le projet avec eux. Entre 2015 et 2016, il publie non moins de quatre livres, confiant son amour de la France et les raisons de sa candidature. Autant de manœuvres qui n'auront donc pas suffi à faire la différence.

 
64 commentaires - Une défaite cinglante pour Alain Juppé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]