Tunisie, Italie... Sur les traces du tueur de Marseille

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 20h36

Une vie dissolue, vagabonde, ravagée par la drogue et peuplée de rêves d'Europe. Telle était l'existence relativement anonyme d'Ahmed Hanachi, 29 ans, né à Zarzouna, une ville industrieuse du nord de la Tunisie. Le 1er octobre, cet homme, décrit comme solitaire, s'est soudain extrait de l'ombre en assassinant sauvagement deux cousines à la gare Saint-Charles de Marseille, au cri d'«Allah Akbar». L'attaque, furtive, a glacé le sang des policiers l'ayant visionnée sur les bandes de vidéosurveillance. On y voit l'assaillant dans un état second - des traces de cannabis et de cocaïne ont été décelées dans son organisme -, courant à toute vitesse dans la gare, avant d'achever sa deuxième victime au couteau.

Depuis, les enquêteurs tentent de retracer la genèse de ce…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Tunisie, Italie... Sur les traces du tueur de Marseille
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]