Très forte mobilisation des électeurs de gauche !

Très forte mobilisation des électeurs de gauche !

Primaire

A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 20 novembre 2016 à 20h20

La primaire de la droite et du centre a réuni entre 3,9 et 4,3 millions d'électeurs en métropole. Parmi eux, de nombreux sympathisants de gauche.


Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 15% des votants de la primaire de la droite et du centre seraient des sympathisants de gauche et 8% du Front national. 63% des électeurs se disent sympathisants de la droite et du centre. 14% des votants ne se prononcent pas.
Fin octobre, un sondage Cevipof/Ipsos/Le Monde estimaient que 10% des électeurs prêts à aller voter étaient proches des partis de gauche et 12% du FN.
Près d'un tiers des électeurs ont attendu les derniers jours pour se décider sur leur participation et leur choix. Un chiffre plus élevé que lors des élections traditionnelles. Les votants ont donc attendu les trois débats pour se décider. Seuls 34% des votants savaient avant septembre pour qui ils allaient voter.
La mobilisation des électeurs de gauche était la grande inconnue de cette élection et a fait l'objet de vives tensions au sein des candidats. Nicolas Sarkozy par exemple souhaitait une primaire plus fermée, pour pouvoir s'appuyer sur sa base d'électeurs. L'ancien chef de l'Etat s'appuyait en effet sur un socle de militants très fort. A l'inverse, François Fillon a toujours insisté pour assurer une primaire ouverte.

 
75 commentaires - Très forte mobilisation des électeurs de gauche !
  • 1 ,la gauche est moribonde alors ils gesticulent comme ils peuvent les pauvres

  • Des électeurs de gauche ayant participé à cette primaire,, se félicitent d'avoir éliminé Sarkozy.
    Si les électeurs de gauche ont participé à la primaire pour éliminer Sarkozy, c'est un mauvais calcul, ils auraient mieux fait de ne pas voter du tout ou, paradoxalement, de voter Sarkozy pour qu'il gagne la primaire pour donner une chance à la gauche ! Sarko déclenchait les passions (favorables et défavorables) avait un nombre incalculable d'électeurs adversaires de tous bords (gauche, droite, centre, FN).
    A moins que, à moins que ces électeurs de gauche pensent qu'ils ont déjà perdu en 2017 ? Pas terrible comme calcul non plus; ce n'est plus un calcul, mais la fatalité?

  • Sarkozy représentait la seule chance pour la gauche d'en reprendre pour 5 ans .........C'est donc râpé ......!
    Pas très futés , ces socialistes qui s'obstinent bêtement à faire de " l'anti Sarkozysme " exacerbé même quand c'est le contraire qui les aurait arrangés , voire avantagés .......Contre Fillon , Juppé ou Le Pen , aucune chance de revoir nos valeureux socialistes .......!
    Bonnes vacances , messieurs-dames , dormez bien ..........!

  • Sarkozy battu, en mai 2017 c'est la droite qu'il faudra battre car le programme annoncé sera très dur pour les français.

    oui c est clair! je sais pas si les gens qui ont vote Fillon voient les belles mesures qui vont encore nous plomber le porte monnaie!

    sortant d'un quiquenat " moribond " les francais vont atterrir ,et la il va falloir se retrousser les manches pour se mettre au boulot , retraite a 65 ans ,etc . fin de la récré ! .

  • Les bœufs s expriment ......................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]