Travail: "le gouvernement avance" mais "la mobilisation va le rattraper", prévient Quatennens

Travail:

Le député LFI du Nord, Adrien Quatennens, lors d'un débat à l'Assemblée nationale, à Paris, le 10 juillet 2017

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 13h49

Le député LFI du Nord, Adrien Quatennens, a assuré jeudi sur Europe 1 que si "le gouvernement avance" au Parlement sur le projet de réforme du droit du travail par ordonnances, "la mobilisation va le rattraper" .

"Il y a une habilité très nette de la part d'Emmanuel Macron à faire en sorte que ce projet de loi soit positionné à l'Assemblée alors que nous venons à peine d'être élus", a-t-il jugé. "Il fallait presque, sans caricaturer, amender le texte dans les escaliers de l'Assemblée", a-t-il accusé. 

Pour lui, le débat ne doit pas rester "cloisonné" au Parlement où "le rapport de force" n'est "pas favorable" aux opposants au projet. "C'est le sens de nos rassemblements" mercredi soir à Paris et dans d'autres villes de France "parce que ce projet de loi est plus dur que tous les précédents. La loi El Khomri était une petite brèche à côté".

Adrien Quatennens a notamment jugé "gravissime" la barémisation des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif adoptée mercredi soir par les députés. "Cela veut dire qu'on fixe le prix du préjudice a priori" et "qu'un chef d'entreprise pourra savoir à l'avance combien lui coûterait le licenciement abusif d'un salarié", a-t-il dit.

A ce sujet, la ministre du Travail Muriel Pénicaud s'est engagée jeudi à "augmenter les indemnités légales" de licenciement "en septembre par mesure réglementaire". 

cs/vm/it

 
29 commentaires - Travail: "le gouvernement avance" mais "la mobilisation va le rattraper", prévient Quatennens
  • Très bien ce jeune député, il dit les choses comme elles sont, avec les arguments qui vont avec !
    Sûr que ça ne doit pas plaire aux députés en Marche !
    Un élu qui fait son boulot !

  • Il dit vrai, maintenant soit les Français se réveillent soit ils abdiquent ou ils se couchent . Cette Ministre décide de qui doit vivre et qui doit mourir indemnisation mais comme je veux moi demain si des salariés d'une centrale nucléaire sont victimes de radiations tant pis pour eux , nous l'avons vu avec l'amiante et l'affaire AZF ils font de nous ce qu'ils veulent , car le Peuple n'est pas courageux.

  • ce petit jeune se prend pour qui pour dire que la françe est dans la rue. quand je vois ces députes li qui appele à descendre dans la rue au risque d'incident ils sont completement irresponsablent de ce fait il serait cohèrant que tout ses gens(députés et syndicats) payent les dommages faits

    LES FRANCAIS seront dans la rue cher monsieur c'est pas 21%de vote reel qui representent le peuple et ce qu'il désire ./

    Ce petit jeune se prend pour ce qu'il est : un député élu...!
    Il serait tout aussi cohérent, que les riches patrons du CAC40 paient pour les dégâts commis, lorsqu'ils délocalisent le travail dans les pays à bas coût salarial....!

  • de quelle mobilisation, même pas la une des journaux quelques entrefilet s 60 par ci 30 par là on elles sont vos troupes il y a une grande différence entre l' isoloir et le terrain

  • La mobilisation la quelle ?? 1 pour mille de leurs électeurs les suivent , ils n' ont même pas fait la une des journaux qui auraient profité de cette démobilisation

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]