«TMB», militant précoce et pressé

A lire aussi

Libération, publié le mardi 14 novembre 2017 à 20h06

Abientôt 32 ans, Thierry Marchal-Beck a milité pendant plus de la moitié de sa vie. D'abord à l'Union nationale lycéenne (UNL) puis au Mouvement des jeunes socialistes (MJS), au sein duquel il participe à 17 ans à la campagne 2002 de Lionel Jospin. Originaire de Lorraine, il a étudié à Sciences-Po Lille et plusieurs années aux Etats-Unis, observant la campagne de Barack Obama. De retour en France, il intègre la direction du MJS en 2009, où il sera chargé du projet et des relations extérieures de l'organisation de jeunesse du PS, qui dispose d'une très large autonomie et d'un budget propre depuis 1993. Les deux piliers programmatiques de «TMB», son surnom-acronyme en interne, seront l'écologie et le féminisme. «Je suis féministe, car l'égalité est au cœur du…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - «TMB», militant précoce et pressé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]