Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée"

Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée"©IRINA KALASHNIKOVA / SPUTNIK / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 01h16

François Fillon, déjà mis en examen dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et de ses enfants, a aussi été placé fin juillet sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans cette affaire, a confirmé son avocat à l'AFP, jeudi 12 octobre. Le statut de témoin assisté est intermédiaire entre celui de simple témoin et de mis en examen.

François Fillon a été mis en examen le 14 mars notamment pour "détournement de fonds publics" et "complicité et recel d'abus de bien sociaux". Au coeur du dossier, les soupçons d'emplois fictifs de sa femme Penelope et de ses enfants au Parlement. Les investigations portent aussi sur les salaires touchés de mai 2012 à décembre 2013 par son épouse pour un emploi dans une revue littéraire, la Revue…

Lire la suite sur Franceinfo

 
4 commentaires - Soupçons d'emplois fictifs : François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée"
  • Le carnet d'adresse, surtout de ses amis russes, de Monsieur Fillon intéresse de nombreux prospecteurs.

    C'est probablement pour cela qu'il n'a eu aucun souci pour se recaser.

    Suivant que vous serez puissant ou misérable.......
    Vous connaissez la suite.

  • Envoye spécial nous à encore démontrer le parfait gentleman. Et nous devons nous serrer la ceinture pour nourrir ces oies grasses.

  • Bon une justice qui avance c'est rassurant!

    aussi vite qu'un escargot atteint d'un algus valgus

  • avatar
    memoire_solide  (privé) -

    Dans le cadre du financement du Rpr et de ses alliés en 1994/1995, j'ai traité des dizaines de dossiers de ce type. Tous les intervenants ont été condamnés pour abus de biens sociaux, recel, faux et usage.
    En gros, des entreprises de taille moyenne étaient sollicitées pour l'emploi-sans travail- d'élus Rpr de la ville de Paris, dirigée par Chirac avec pour exécutant Juppé.
    Incidemment, nous avons découvert un recel de prise illégale d'intérêt au sein de cette Ville, dont le bénéficiaire était .............Patrick Stéfanini ex directeur de campagne de Fillon....
    Je souris quand j'entends LR tonner contre le coût salarial trop élevé et la pression
    fiscale insoutenable!!
    Bah, les rackettés votent encore pour leurs racketteurs. Battus et contents!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]