Sondage: Macron-Le Pen en tête, Fillon-Mélenchon au coude-à-coude

Sondage: Macron-Le Pen en tête, Fillon-Mélenchon au coude-à-coude

Les affiches des candidats à la présidentielle, le 10 avril 2017 à Strasbourg

A lire aussi

AFP, publié le mardi 11 avril 2017 à 18h38

Sondage: Macron-Le Pen restent en tête des intentions de vote, Fillon-Mélenchon au coude-à-coude

Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, loin devant Jean-Luc Mélenchon et François Fillon qui se disputent la 3e place, selon un sondage Ipsos Sopra Steria diffusé mardi.

Avec 24% d'intentions de vote chacun, le candidat d'En Marche! (=) et celle du Front national (-1) conservent 5,5 à 6 points d'avance sur leurs poursuivants à moins de deux semaines du vote.

Avec un bond de 4,5 points en deux semaines et 18,5% d'intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon confirme sa percée et devance légèrement le candidat de la droite crédité de 18% (=), selon cette enquête pour France télévisions et Radio France. Le candidat de La France insoumise ponctionne l'électorat du socialiste Benoît Hamon, qui ne recueille plus que 8% (-4).

Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5% (=), le trotskiste Philippe Poutou de 1,5% (+0,5) et les autres candidats de 1% ou moins. 10% des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intentions de vote.

L'indice de participation est évalué à 66% (+1) du corps électoral et 60% (+1) des personnes certaines de voter considèrent leur choix définitif, contre 40% qui peuvent encore changer d'avis. 

Marine Le Pen (-3) et François Fillon (-5) ont le socle le plus solide, avec 79% de leurs électeurs potentiels qui se disent sûrs de leur choix, devant Jean-Luc Mélenchon (60%, =), Emmanuel Macron (55%, +2) et Benoît Hamon (43%, -5).

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 62% des voix contre 38% à Marine Le Pen (sans changement). 24% des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intentions de vote.

Enquête réalisée en ligne du 7 au 9 avril auprès de 1.604 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 0,8 à 3,1 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

 
17 commentaires - Sondage: Macron-Le Pen en tête, Fillon-Mélenchon au coude-à-coude
  • Et hop là,mélanchon repasse devant FILLON,c'est le troisième sondage aujourdhuis ou l'un dépasse l'autre,et l'autre dépasse l'un,qui sait,ce soir vers 22h,fillon repassera t'il devant Mélanchon,llol,mais quel cirque tout ces sondages,ca change toutes les heures !!

    le principal est qu'ils gardent leurs places respectives actuelles pour que Le Pen prenne une veste au second tour

    Mais l'instabilité est le propre d'un sondage qui reflète à un instant la situation de l'opinion. Ce n'est pas une prédiction mais une photo :celle de la rue avec un autobus devant un voiture puis deux voitures, etc.

  • C'est cuit pour Fillon....Le socle de Fillon est connu : sens commun et la manif pour tous..... Mais il ne peut rassembler autour de ce socle sans amender son programme, ce qui divisera son socle.... Il est donc prisonnier de son socle. Ce qui explique pourquoi il ne descend pas dans les sondages sous les 17 % mais ce qui explique aussi pourquoi il ne parvient pas à dépasser les 18-19%

    Non,par moment il est à 20 !! De toute façon,quelque soit le président élu,il aura beaucoup de mal à gouverner,il faut une majorité aux législatives,c'est pas gagné,et beaucoup de français seront frustrés de ces présidentielles qui auront étes épouvantable,Dallas puissance 10 !! Le pays sera t'il ingouvernable,c'est bien possible !

    Bélial : respirer un grand coup et n'angoisser pas : le pays sera gouvernable et puis le Belges n'ont pas eu de gouvernement pendant longtemps et ne s'en sont pas portés beaucoup plus mal , peut-être mieux.

  • Ca fait bientôt une heure que ce sondage est publié et pas encore un commentaire. Les gens commencent à comprendre que tout cela est pipeau du complexe politico- médiatique et n'en n'ont rien à faire. Bravo, votons en conscience et renvoyons ces sondeurs à leurs chères études.

  • Dommage : il n'y aura que 2 places en final !

    Oui, il faut rétablir d'urgence le Triumvirat!

  • .......reste à savoir oû vont aller les 30 % de ces messieurs de la troisième marche du podium....virtuel !!.....pas tout du mème côté quand mème....comme c'était le cas jusqu'à présent...!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]