Sénatoriales : l'optimisme prudent de la droite

Sénatoriales : l'optimisme prudent de la droite
A lire aussi

LesEchos, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 19h11

C'était il y a tout juste six ans. Mais le souvenir, cruel, reste bien ancré dans l'esprit des sénateurs de droite. A l'époque, Gérard Larcher se disait persuadé d'avoir « six à quinze sièges » de majorité et donc de garder la présidence du Sénat. La Chambre Haute avait pourtant basculé à gauche, pour la première fois sous la Ve République.

Cette fois, les élus LR se gardent bien de laisser entendre que les sénatoriales de dimanche, qui doivent renouveler la moitié de la Haute Assemblée, seraient pliées. Le président sortant du Sénat - il a retrouvé son poste en 2014 - est « confiant » mais « prudent ». Quant à Bruno Retailleau, le chef de file des sénateurs LR, qui a renoncé début septembre à la présidence de la région Pays-de-la-Loire pour se consacrer…

Lire la suite sur LesEchos

 
3 commentaires - Sénatoriales : l'optimisme prudent de la droite
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]