Ségolène Royal juge que Jean-Luc Mélenchon "va un peu loin"

Ségolène Royal juge que Jean-Luc Mélenchon

Ségolène Royal, à Marrakech lors de l'ouverture de la COP22, le 7 novembre 2016

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 16h41

L'ex-ministre de l'Environnement Ségolène Royal a jugé mercredi que le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, allait "un peu loin" dans ses critiques contre le nouvel exécutif, soulignant qu'on l'avait connu "plus légitimiste" sur les institutions.

"La campagne électorale est terminée, donc maintenant c'est dans l'Assemblée nationale et c'est dans les institutions que les réformes et les décisions politiques doivent se prendre", a-t-elle déclaré lors de l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

"Il y a une opposition à l'Assemblée nationale dont Jean-Luc Mélenchon fait partie", a-t-elle souligné , et "il doit exercer son opposition à l'Assemblée nationale" et non pas dans "l'insurrection, dans la rue".

"On l'a connu plus légitimiste", a ajouté Mme Royal, qui a côtoyé Jean-Luc Mélenchon au gouvernement (2000-2002) et a gardé des relations assez cordiales avec cet ancien socialiste.

"Je trouve qu'il va un peu loin", a-t-elle regretté. "D'abord, il a été trop loin déjà en n'appelant pas à faire voter contre Marine Le Pen, donc pour Emmanuel Macron. Je pense que c'est une faute républicaine".

Mais, aux yeux de Mme Royal, "il n'y a pas lieu de s'effaroucher sur les propos de Jean-Luc Mélenchon", qui "a l'objectif d'incarner à lui seul l'opposition, donc aux dépens effectivement du PS ou des autres éventuelles forces politiques".

"Mais on ne l'entend pas beaucoup ni sur les propositions ni sur sa vision de la France, ni comment il verrait la France réussir, il est seulement dans une posture d'opposition et de contestation qui d'ailleurs correspond à ses électeurs", selon l'ancienne ministre.

 
70 commentaires - Ségolène Royal juge que Jean-Luc Mélenchon "va un peu loin"
  • appeller a voter contre le pen a fait que ce gvt elu par defaut nous dit qu il est legitime suite au vote du 2 eme tour,jamais macron ne reconnaitra qu il n a pas été élu sur son programme.
    moi, c est fini les votes utiles ,Chirac en 2002,Royal au 1 er tour en 2007 qui faisait abstraction de ce vote utile,Hollande contre Sarkozy en 2012,là,j'ai voté blanc ne pouvant départager les présents au 2 eme tour,Le pen hors de question et Macron pour tout ce qu'il va nous faire hors de question...

  • d'accord avec Segolène :il faut arrêter ces postures d'opposition à priori et de parler de descendre dans la rue avant même le débat démocratique pour lequel nous avons élu nos députés. De toute façon le "Mel" ne sera pas suivi.Il est trop arrogant, irréaliste et partisan.
    Quant aux "promesses" d' Emmanuel macron, attendez quand même pour voir si elles ne seront pas suivies. Pour l'instant on est bien parti sur leur voie.

  • Encore une qui prend les électeurs de Mélenchon (8 millions) pour des "riens".. quel mépris !

  • et toi encore plus loin.....très loin....très très loin

  • Si on y réfléchit un peu, Macron nous a fait des promesses qui n'engageaient que ceux qui y ont cru c'est à dire nous.
    Le premier ministre hier nous a bien fait comprendre que le programme annoncé par Jupiter n'est que du pipeau. Des efforts! encore des efforts! toujours des efforts!!! Oui mais on ne voit rien venir. Alors, que Mr Mélanchon pense et dit que la rue va régler certains problèmes pourquoi pas? Je ne vois guère d'autres solutions et j'en ai ras le bol de toujours subir!! On verra à l'automne??

    moi pas voter macron,pas toutou des mediasmensonges

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]