Risque

A lire aussi

Libération, publié le lundi 19 juin 2017 à 20h56

Nous étions sous le règne de l'ENA. Nous passons sous celui de l'Essec.

L'aphorisme, on en conviendra, est caricatural. Il exprime pourtant une réalité : la «société civile» dont est issu le massif contingent de La République en marche nouvellement élu, ne reflète guère la réalité statistique de la société française. Peu d'ouvriers et d'employés, peu de paysans, beaucoup de (très) diplômés et une majorité relative de cadres issus du secteur privé. L'esprit managérial, ce mélange de pragmatisme libéral et d'optimisme tolérant, attaché d'abord aux résultats concrets, fait une entrée en force à l'Assemblée. Le macronisme est un humanisme de marché, fasciné par la réussite mais aussi ouvert sur le monde et plein de bonnes intentions. Voilà qui nous change…

Lire la suite sur Libération

 
1 commentaire - Risque
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]