Réfugiés : l'extrême droite veut la peau des militants de Roya citoyenne

Réfugiés : l'extrême droite veut la peau des militants de Roya citoyenne

Cédric Herrou, en janvier à Nice.

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 16h22

Elles avaient tout pour s'entendre. Elles partagent leur vallée, une mission de protection du territoire et même un bout de leur nom. Mais ce vendredi matin au palais de justice de Nice, l'association Défendre la Roya, soutenue notamment par le FN local, sera opposée à son homologue Roya citoyenne, qui porte assistance aux migrants. La première demande la dissolution de la seconde. «Un groupe de personnes considère qu'une autre association doit disparaître, car elle créerait des inégalités et organiserait sciemment les choses pour que la loi de la République ne soit pas respectée», résume le procureur de Nice, Jean-Michel Prêtre.

Solidarité

C'est que, depuis deux ans, Roya citoyenne s'est fait une spécialité : l'aide aux migrants, qui débarquent par centaines dans sa…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Réfugiés : l'extrême droite veut la peau des militants de Roya citoyenne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]