Alerte
07:57
Le taux de chômage en baisse de 0,1 point au 2e trimestre (Insee)

Réduction du nombre d'élus locaux: Mézard cite les conseils municipaux

Réduction du nombre d'élus locaux: Mézard cite les conseils municipaux

Jacques Mezard à Paris le 12 juillet 2017

A lire aussi

AFP, publié le mardi 18 juillet 2017 à 09h24

Le ministre de la Cohésion des Territoires Jacques Mézard a estimé mardi que la réduction du nombre d'élus locaux souhaitée par Emmanuel Macron devrait "dans un premier temps" viser les conseils municipaux.

"Je pense dans un premier temps que ça devrait viser les conseils municipaux, parce que changer le nombre des élus départementaux ou régionaux, ça nécessite de rechanger le système, ce qui n'est pas extrêmement facile", a déclaré le ministre sur LCI. 

"Dans un conseil municipal, lorsqu'il y a 35, 39, 43 élus locaux, il est bien évident que l'on peut réduire le nombre, je ne pense pas que ça posera de problèmes considérables", a-t-il ajouté.

Le président Emmanuel Macron a affirmé lundi, devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat, qu'il fallait "engager une réduction du nombre des élus locaux, comme" il a décidé d'"engager une réduction du nombre de parlementaires".

Interrogé sur l'Agence nationale de la cohésion des territoires que veut créer le chef de l'Etat, M. Mézard a indiqué que cela se ferait "en utilisant les structures existantes" et qu'il s'agirait de "créer une espèce de guichet unique qui permette de faciliter le travail des collectivités".

"Je suis très opposé à la création d'usines à gaz qui ne fabriquent pas de gaz. Je l'ai suffisamment dit au Sénat pendant des années pour ne pas créer une structure nouvelle qui n'aurait pas d'intérêt", a ajouté l'ancien sénateur RDSE du Cantal.

vm/bpa/it

 
66 commentaires - Réduction du nombre d'élus locaux: Mézard cite les conseils municipaux
  • Réduire les conseillers municipaux qui sont des bénévoles, où est l'économie ? Cela ne relève-t-il pas d'un certain mépris envers ceux qui donnent de leur temps à leurs concitoyens et qui sont considérés comme des poids à éliminer ?

  • Et voila
    Ce qui était prévu va arriver et ils supprimeront complètement les maires
    Français, ouvrez les yeux vous ne serez plus maitre du destin de votre village et vous paierez des impôts des villes dépensières
    Commencez à sortir votre porte feuille

  • 80% pour ne pas dire 95% des conseillers municipaux ne sont pas rémunérés. Alors qu'ils soient 10, 20 ou 100 qu'est ce que cela change et pour qui cela fait un changement en dehors des intéressés eux-mêmes?
    Par contre, si l'objectif est de faire des économies, que le haut de la pyramide montre l'exemple : Réduction du nombre de ministres et assimilés et de leurs chefs de cabinet, réduction du nombre de députés, sénateurs et de leurs assistants parlementaires (1 député et 1 sénateur par département c'est largement suffisant), réduction du nombre de conseillers régionaux et généraux (eux sont payés et il y a pléthore de conseillers puisqu'on les a élus en double pour des pseudos histoires de parité!).
    On peut aussi supprimer toutes les agences nationales qui ne servent strictement à rien sauf à recaser les copains et surtout ne pas en créer de nouvelles comme l'"Agence nationale de la cohésion des territoires".

  • je m'aperçois que personne ne sait que beaucoup d'élus locaux sont rémunérés (il n'y a pas que des bénévoles ) et ensuite touchent une retraite.
    il faut commencer d'abords par interdire cette pratique qui va peut-être en faire partir certains ce qui réduira automatiquement leur nombre si on interdit leur remplacement
    je suis certain qu'au prochain renouvellement si l'on impose le bénévolat on pourra faire de sérieuses économies

    macron ne fait apparemment pas la distinction entre les bénévoles et les dédommagés, ce qui est méprisant pour les premiers considérés comme inutiles.

  • Il est vrai que s'attaquer aux plus petits ne devrait pas poser trop de problèmes! Ses compatriotes cantaliens apprécieront! Au passage, c'est le même qui, pendant son passage éclair au Ministère de l'Agriculture, voulait assouplir les règles d'utilisation des pesticides, si je ne m'abuse!? Au profit de qui?.... pas des plus petits là non plus!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]