Rachida Dati, une "petite fille gâtée" d'après Jean-Louis Debré

Rachida Dati, une "petite fille gâtée" d'après Jean-Louis Debré ©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 14 avril 2016 à 17h12

Jean-Louis Debré peut à nouveau s'exprimer librement, et il a des choses à dire.



L'ancien président du Conseil constitutionnel, qui n'est plus soumis à son devoir de neutralité, a décidé de livrer son regard sur la vie politique dans un ouvrage au titre évocateur : "Ce que je ne pouvais pas dire". Et l'ex-ministre de l'Intérieur n'épargne pas grand monde, à commencer par Rachida Dati.

Le Point publie quelques extraits du livre dans lesquels Jean-Louis Debré dépeint un portrait bien peu flatteur de l'ancienne garde des Sceaux. Il évoque son comportement lors d'un voyage à Doha en 2008, durant lequel Rachida Dati s'est conduite, selon ses mots, "comme une petite fille gâtée". "Elle exige un coiffeur à 11 heures du soir, traite l'ambassadeur comme son valet, est en retard aux déjeuners officiels...", énumère-t-il. Jean-Louis ajoute encore : "Je suis obligé de demander à nos hôtes de commencer sans elle tant j'ai honte de son comportement". Des propos qui font écho à ceux de son frère Bernard Debré qui, en 2013, dénonçait l'égo "surdimensionné" de Rachida Dati, alors concurrente de Nathalie Kosciusko-Morizet dans la course à la mairie de Paris. Cette dernière n'est décidément pas très appréciée par la famille Debré.

 
59 commentaires - Rachida Dati, une "petite fille gâtée" d'après Jean-Louis Debré
  • Ils sont tous des enfants gâtés par la ... république et ces électeurs "pantins"

  • Rachida ? Comment est-elle arrivée ministre? Les journalistes connaissent la réponse, mais motus...

  • Ce Debré est un enfant plus que gâté car il a toujours bénéficié des avantages de la république et ides privilèges largement accordés par le népotisme de Chirac.
    C'est lui, qui après avoir toujours vécu aux frais des contribuables, recherche scandaleusement les privilèges de ce système corrompu.

  • Je trouve déplacés les commentaires de M Debré , de part la situation de leur père ,lui et ses frères ont été très gatés puisqu'ils ont vécus toute leur enfance dans les palais de la république , je ne nie pas le caractère de R Dati mais je lui reconnait tout de mème une
    certaine pugiacité ! Mr Debré qui n'a plus aucun mandat va chercher à continuer d'exister , dommage que se soit par ce moyen de
    dénigrement de ses anciens collègues de l'assemblée nationale .

  • Cela ne me surprend pas du tout et le porte sur elle. Ces gens qui partent de rien sont souvent les moins supportables !! Ils ne se sentent plus !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]