Quand les supporters d'Alain Juppé huent Nicolas Sarkozy

Quand les supporters d'Alain Juppé huent Nicolas Sarkozy
A lire aussi

Le Lab d'Europe 1, publié le lundi 28 novembre 2016 à 21h17

L'ambiance n'était évidemment pas à la fête, dimanche 28 novembre, au Quartier général d'Alain Juppé. Celui qui a longtemps fait figure de grandissime favori de la primaire de la droite a été largement battu par François Fillon au second tour de la primaire.

Alors forcément, ses soutiens l'avaient un peu mauvaise, dimanche soir. Les juppéistes n'ont semble-t-il pas trop apprécié le soutien apporté par Nicolas Sarkozy au soir du premier tour. Alors, quand ils ont entendu François Fillon saluer l'ancien-Président, les supporters d'Alain Juppé n'ont pas été très tendres avec l'ex- chef de l'État. Plusieurs d'entre eux l'ont copieusement hué, comme l'ont capté les caméras de C à vous, sur France 5. Un sympathisant juppéiste a même été plus loin en souhaitant un avenir plutôt sombre à l'ex-Président Sarkozy : "Nicolas en tôle !".



Le rassemblement espéré par tous après la primaire pourrait être un tout petit peu difficile, tout compte fait. De manière tout à fait logique en revanche, chez François Fillon, point de cris de désapprobation. Au contraire, lorsque le vainqueur du soir a salué Nicolas Sarkozy, de nombreux applaudissements se sont fait entendre. C'était bien la moindre des choses.

 
42 commentaires - Quand les supporters d'Alain Juppé huent Nicolas Sarkozy
  • Je ne suis pas de droite mais A Juppé était pour moi un des rares hommes respectables à droite car il est beaucoup moins clivant que le sinistre Fillon !

  • Juppe, très mauvais perdant .Normal , c etait le favori ....

  • Eh oui SARKO a soutenu le meilleur réformateur et JUPPE peut rentrer chez lui à Bordeaux

  • Quand on se dit de droite, mais qu'on appelle tout le monde (surtout les gauchistes) à voter dans une élection qui ne devrait pas être ouverte à la gauche, (la signature de la charte a fait de nombreux renégats..) quand on sait que Hollande et ses camarades ont gagné en 2012 grâce à "l'ami" de Juppé, Bayrou et grâce "au père politique " de Juppé, Chirac, et quand les sondages nous démontrent que Juppé a reçu plus de 600000 voix de la gauche au 1er tour et presque 700000 au 2ème tour et que dès lors il aurait dû être éliminé dès le 1er tour, si on est encore de droite, on se dit qu'on a été manipulé et il ne nous reste plus qu'à se faire oublier.

    Comme à l'ordinaire pour certains supporters de droite tout est dans la nuance et la retenue! Par contre je ne me rappelle pas qu'en 2002 les sympathisants de gauche aient été traités de "renégats" ni même de "gaucho" car à ce moment là, la droite avait les yeux de Chimène pour "le peuple de gauche" comme ils disaient. Comme quoi selon à certains moments être de droite c'est un peu aussi faire le "tapin" (j'essaie de me mettre à votre niveau en employant cette expression mais je n'en fais pas une généralité).

  • Juppé à la retraite à 57 ans ,c'est ce que j'appelle un prématuré de la retraite donc dire qu'il a sacrifié 40 ans de son existence pour les français c'est comique, j'ajoute que Sarkozy est parti dignement, pour Juppé ce n'est pas le cas

    Sarkozy est parti dignement..... comme en 2012? Quant à Juppé, pour info juste en passant, il a 71 ans pas vraiment un perdreau de l'année.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]