Primaire du PS : "Tu es un vrai Premier ministre, mais pas un président", balance Montebourg à Valls avant le troisième débat

Primaire du PS : "Tu es un vrai Premier ministre, mais pas un président", balance Montebourg à Valls avant le troisième débat

Manuel Valls et Arnaud Montebourg le 19 janvier 2017 lors du troisième débat de la primaire de la gauche.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 19 janvier 2017 à 23h34

PRÉSIDENTIELLE 2017 - Quelques minutes avant le débat, les hostilités ont commencé entre l'ancien Premier ministre et son ancien ministre du Redressement productif, rapporte un journaliste d'Europe 1.


"Tu es magnifique" ! Un vrai Premier ministre ! Mais pas un président", a lancé Arnaud Montebourg à son voisin de loge Manuel Valls quelques minutes avant le troisième et dernier débat des candidats de la primaire de la gauche retransmis sur France 2 et Europe 1, selon un journaliste de la radio. Le Lab d'Europe 1 précise que cette boutade a été dite "plutôt sur le ton de l'humour alors qu'Arnaud Montebourg et Manuel Valls se serraient la main avant de s'éloigner en discutant."




Selon un sondage BVA-Salesforce réalisé pour la presse régionale et Orange publié mercredi, si l'ex-Premier ministre arriverait en tête au premier tour de la primaire, il serait battu au second tour par Benoît Hamon, en forte progression, ou par son ancien ministre du Redressement productif.

Dans le détail, Manuel Valls obtient 34% des intentions de vote au premier tour, mais perd dix points par rapport au mois de novembre (44%), dans une configuration qui a légèrement changé puisque les candidatures n'avaient pas été annoncées en totalité. Ses deux poursuivants sont au coude à coude : Benoît Hamon, deuxième à 27%, fait une percée et double ses intentions de vote par rapport à novembre (13%), tandis qu'Arnaud Montebourg arrive troisième à 26%, mais cède lui aussi du terrain (32% en novembre).



Une enquête qui donne raison à Arnaud Montebourg.

 
215 commentaires - Primaire du PS : "Tu es un vrai Premier ministre, mais pas un président", balance Montebourg à Valls avant le troisième débat
  • avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Le petit nerveux n'a pas du apprécier la boutade..

  • C'est à peu près la vanne qu'avait balancée Mitterrand au cours du débat qui l'opposait à Chirac en 1988.
    Dans les institutions gaulliennes, le rôle de chef de gouvernement est ingrat. Il s'agit d'être le pare-choc du Président et plusieurs y ont laissé des plumes de grand chef.
    Quoi qu'il en soit, les événements d'hier soir, c'était la défaite de l'Algérie et la victoire du Sénégal dans le cadre de la CAN.
    Les débats de primaires : de vrais purges !

  • Valls et Montebourg ce sont les mêmes , se sont des créateurs de chômage, d'impôts et de taxes et d'aides sociales pourquoi toutes ces aides sociales parce qu'il n'y a pas d'emploi en France, il y en a que pour les élus socialistes.

  • Tiens donc, et Montebourg se voit en vrai président !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]