Primaire à gauche : polémique sur les chiffres de la participation, le PS récuse les soupçons de fraude

Primaire à gauche : polémique sur les chiffres de la participation, le PS récuse les soupçons de fraude

Des bulletins de vote au premier tour des "Primaires citoyennes", le 22 janvier

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 23 janvier 2017 à 22h30

-Le flou demeure ce lundi 23 janvier, au lendemain du premier tour de la primaire élargie de la "Belle Alliance populaire". En cause : les chiffres de la participation qui ont augmenté significativement dans la nuit, dans des proportions qui ont interpellé de nombreux observateurs.-

Y a t-il eu un "bug" dans la primaire ? Les questions demeurent autour de la participation réelle au premier tour de la primaire de la gauche, qui selon un décompte effectué ce lundi matin à 10h atteignait les "1.601.138 votants sur 95% des bureaux exprimés".

"On est exactement dans la trajectoire qui avait été annoncée dès hier soir et je ne comprends pas pourquoi il y a un sujet qui monte sur cette participation", a déclaré Thomas Clay, le Monsieur Primaire du PS et de ses alliés. Ce dernier a jugé "inexplicable" une polémique naissante à propos des chiffres communiqués par la Haute autorité.

Le "grand flou" concerne la mise à jour des chiffres entre dimanche 0h45 et lundi 10h du matin. Dans la nuit, le compteur officiel affichait 1.249.126 votants. Le lendemain : 1.601.139, soit 352013 voix de plus. Problème : selon ces chiffres, tous les candidats auraient chacun "gagné" dans la nuit 28% de voix en plus, au dixième près. Cette curiosité statistique a été relevée par plusieurs journalistes, dont le responsable des "Décodeurs" de lemonde.fr.

"Il n'y a pas de participation gonflée. Jamais la Haute autorité ne l'aurait accepté, jamais le Comité national d'organisation des primaires ne l'aurait proposé, et jamais le prestataire de service ne l'aurait mis en place", a indiqué le président de la Haute autorité de la primaire de la gauche, lors d'un point presse à la mi-journée au côté de Christophe Borgel, président du Comité national d'organisation.

BORGEL RECONNAIT À DEMI-MOT ?

La porte-parole du parti socialiste a également répondu, expliquant que "tous les PV des bureaux de vote" sont disponibles.


"Il y a eu un bug, rien de plus, et c'est un peu de ma faute", a admis Christophe Borgel, interrogé par "Désintox" de Libération. "Il y avait beaucoup de pression autour du niveau de participation, j'ai demandé à ce que les résultats soient actualisés au plus vite. Et effectivement, on a appliqué au nouveau total de votants les pourcentages de la veille", a t-il détaillé. "Il est grand temps que la Haute autorité de la primaire et les organisateurs s'expriment. Nous venons d'apprendre que des résultats publiés ce matin n'étaient qu'une projection de chiffres évalués. C'est inacceptable", a réagi François De Rugy.

UNE "ERREUR HUMAINE"

Un peu plus tard, Christophe Borgel a changé de version, évoquant cette fois une "erreur humaine". "Le permanent a mis sur la page du site (...) le nouveau nombre de votants sans chercher à regarder où on en était des résultats", a affirmé M. Borgel à RTL. "Il n'y a strictement aucune manipulation", a-t-il assuré face à la polémique croissante sur la participation. Il s'agit "plus d'erreur humaine qu'un bug informatique", a-t-il dit.

"Vous verrez par ailleurs que les résultats finaux seront extrêmement proches de ces résultats parce que vous savez dans une élection quand vous avez dépouillé plus de la moitié des bureaux de vote les résultats ne sont pas modifiés", a encore dit M. Borgel.

Quant au fait que l'organisation de la primaire ne soit pas encore en mesure de publier des chiffres définitifs près de 24 heures après la fermeture des bureaux, "les présidents de bureaux de votes sont des bénévoles et il y en a encore quelques-uns qui ne nous ont pas encore remonté les chiffres", a-t-il assuré. "Dès que les opérations seront terminées, il y aura un tableau de résultats par bureau de vote, par circonscription, par département", a promis M. Borgel.
 
657 commentaires - Primaire à gauche : polémique sur les chiffres de la participation, le PS récuse les soupçons de fraude
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]