Primaire à gauche : où et comment voter ?

Primaire à gauche : où et comment voter ?

Les électeurs doivent signer un engagement de reconnaissance "dans les valeurs de la gauche et des écologistes" (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 21 janvier 2017 à 20h30

Qui peut voter ce dimanche 22 janvier ? Où ? Comment ? Faut-il payer ? Voici le mode d'emploi et les détails à connaître pour participer au premier tour de la primaire organisée par le Parti socialiste (PS).

► OÙ VOTER ?

Le vote ne se fera pas dans le même bureau que celui des scrutins locaux et nationaux, mais dans l'un des 7.530 bureaux de vote déployés par le parti sur l'ensemble du territoire. À titre de comparaison, c'est près de 2.000 bureaux de moins que lors de la primaire de la gauche en 2011 (9.425).

C'est aussi 2.700 bureaux de moins que lors de la primaire de la droite en novembre (10.228). Pour trouver son bureau de vote, un outil de recherche est disponible sur le site internet : ouvoter.lesprimairescitoyennes.fr. Il suffit de renseigner l'adresse qui a servi à l'inscription sur les listes électorales.

Le PS s'attend à une participation plus faible, entre "1,5 et 2 millions de votants" selon le secrétaire général du parti, Jean-Christophe Cambadélis. Au premier tour, les bureaux de France métropolitaine seront ouverts entre 9h et 19h. Dans les Outre-mer, le créneau est le même à Mayotte et en Nouvelle-Calédonie. La Réunion votera entre 8h et 18h. En Martinique, Guadeloupe, Guyane et à Saint-Pierre, les bureaux ont ouvert le 21 janvier de 9h à 19h. À Miquelon, il était possible de voter de 10h à 15h le 21 janvier. Et en Polynésie entre 8h et 17h.

► FAUT-IL PAYER, AVEC QUELLE MONNAIE ?

Chaque électeur devra s'acquitter de la somme d'un euro, au premier comme au second tour. Les Français de l'étranger se seront, eux, acquittés de leur participation dès leur inscription en ligne. Cette participation permet essentiellement de couvrir les frais d'un scrutin dont le coût global est estimé entre 3,5 et 4 millions d'euros, selon les organisateurs.

Les pièces d'un, deux et cinq centimes seront refusées pour voter, contrairement à celles de 10, 20 et 50 centimes, un et deux euros. Les organisateurs demandent également de faire l'appoint "si possible". Pour rappel, le montant de la contribution était de deux euros pour chacun des deux tours de la primaire de la droite et du centre. En Bretagne, un électeur avait réglé sa participation de deux euros en pièces d'un centime.

► QUI PEUT VOTER ?

Tout citoyen inscrit sur les listes électorales au 31 décembre 2016. Chaque bureau de vote de la primaire dispose d'une liste d'émargement composée à partir des listes électorales arrêtées au 31 décembre 2015. Pour ceux qui se sont inscrits au cours de l'année 2016, voter est possible en présentant une pièce d'identité, une attestation d'inscription ou une demande d'inscription sur les listes électorales.


Quelques exceptions sont permises, à condition de s'être pré-inscrit avant le 25 décembre sur le site de la primaire. Cela concerne : les jeunes qui auront 18 ans avant le premier tour de l'élection présidentielle le 22 avril ; les adhérents mineurs de plus de 16 ans et les adhérents étrangers membres des partis co-organisateurs de la primaire, ainsi que les membres des organisations de jeunesse des partis co-organisateurs. Pour les Français résidant à l'étranger, il faut être inscrit sur la liste électorale consulaire au 31 décembre 2015 et s'être inscrit sur le site internet de la primaire avant le 4 janvier. Leur vote s'effectue par voie électronique. Dans tous les cas, les votes par procuration ne sont pas possibles.


Ensuite, les électeurs doivent signer un engagement de reconnaissance "dans les valeurs de la gauche et des écologistes". C'est la Haute autorité des primaires citoyennes (HAPC) qui gère et supervise l'organisation du scrutin. Elle est présidée par le juriste Thomas Clay, et assistée dans sa tâche par les comités départementaux d'organisation des primaires (CDOP) et les commissions départementales de recensement des votes (CDRV). Les premiers résultats seront communiqués entre 20h15 et 20h45, une fois que 2.000 bureaux de vote seront dépouillés. Les deux candidats arrivés en tête à l'issue de ce premier tour seront qualifiés pour le second tour le 29 janvier.
 
20 commentaires - Primaire à gauche : où et comment voter ?
  • Et pendant ce temps, celui en qui ils ont cru se ballade en Amérique du Sud aux frais du contribuable....même pas honte......même pas la reconnaissance du ventre...!!!

  • C`est maintenant la periode des soldes : -50% pour le premier tour, soit 1 euros.
    Pour le second tour, on envisage -70% mais on attend les decisions des tresoriers Harlem Desir et Julien Dray.

  • avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    désolé je peux pas je vais au bois

  • avatar
    francis_le_corse  (privé) -

    n'y allez pas........!!! qu'ils dégagent tous..............!!!!

  • Soyons sérieux et analysons la situation de façon sereine. La gauche et le Fn ont rêvé de l'implosion de la droite en 2012 pour ce partager sa dépouille et c'est le contraire qu'il se produit!!! Pourquoi? Tout simplement parce que depuis le monde et monde, les hommes passant du statut de nomade/cueilleur à celui de sédentaire/cultivateur ont inventé l'économie de marché d'abord par le troc puis par d'autres outils économiques. Un forme d'utopisme a vu le jour au XIX siècle: le socialisme!! Euphorisant dans son expression , aliénant dans son application!! Mais les discours sont éculés, et ne subsiste que la haine et l'inacceptation qu on puisse justement les remettre en question!! Cela leur est insupportable que les gens puissent leur dire NON!! On le voit dans leur victoire rancunière comme en 2012 et dans leurs défaites agressives à travers les actualités internationales!!! Ne subsiste du socialisme que les principes de l'attaque à la personne plus que par la confrontation de projet à projet. Pourquoi? parce que tout simplement chaque fois qu ils ont accédé au pouvoir les économies se sont cassées la gueule. Et plus particulièrement en France, nous avons chaque fois régressé sur le concert international!!! En 39 on a perdu la guerre, en 1981 ils ont vidé les caisses et leurs descendants nous ont endettés!! C'est triste mais ce n'est pas encore le plus grave!! En tenant des discours du style: j'aime pas les riches... le travail c'est asservissement!!!, ils ont distillé un poison dans la tête des gens qui nous fait mourir en tant que nation!! Que leur restent ils? Soi de faire comme le parti communiste devenir un animal en voix de disparition soi d' accepter de reconnaître que l'ordre du monde et des relations entre les hommes et les nations sont faite de concurrences permanentes ou disparaître comme toutes les grandes civilisations qui n'ont pu se réformer!! Pour leurs dirigeants actuels je pense que c'est trop tard!: Ils ne peuvent pas affirmer qu ils n'aiment pas les riches et s'attabler avec eux aux yeux de tous!!! cela dépasse l'entendement et cela pousse les gens aux extrêmes!!!

    avatar
    jimmy71  (privé) -

    Vous avez raison, puisque ceux dont vous ne tarissez pas d'éloges, n'ont visiblement aucun passif, c'est parti tout neuf, avec ""des personnes toutes neuves"" Et pendant ce temps, le groupe socialiste porte sur ses épaules, le poids de son histoire !
    Mais personnellement, je préfère ceux qui s'assument à ceux qui changent de nom pour échapper à leur très lourd passif.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]