Primaire à droite : Juppé toujours en tête, la lutte contre le terrorisme prioritaire pour les Français

Primaire à droite : Juppé toujours en tête, la lutte contre le terrorisme prioritaire pour les Français

Les sept candidats à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017.

A lire aussi

BVA-Salesforce / presse régionale / Orange, publié le dimanche 25 septembre 2016 à 04h00

Selon notre enquête* BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange, publié dimanche 25 septembre, un peu plus d'un électeur français sur trois (35%) se déclare intéressé par la primaire de la droite et du centre, qui aura lieu les 20 et 27 novembre. Cette élection intéresse logiquement davantage les sympathisants de la droite (63% contre 30% des sympathisants de la gauche) et notamment les sympathisants Les Républicains (LR, ex-UMP) (68%) et de l'UDI (66%).





Notre indicateur de participation est de 8%, ce qui, rapporté à la totalité du corps électoral français, représenterait un peu plus de 3,5 millions d'électeurs.

• Un corps électoral "élargi" si la mobilisation annoncée se confirme

La moitié des votants potentiels au premier tour est composée de sympathisants Les Républicains (54%), ce qui suppose que l'autre moitié regroupe d'autres sensibilités politiques : 12% sont des centristes (UDI et MoDem), 11% des sympathisants Front national, 3% des sympathisants de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, 13% des sympathisants de la gauche et 7% ne revendiquant aucune proximité partisane.

• Avantage à Alain Juppé

Crédité de 38% des intentions de vote, le maire de Bordeaux arriverait en tête du premier tour de la primaire si elle avait lieu dimanche prochain. Il devancerait Nicolas Sarkozy de 4 points (34%). Bruno Le Maire et François Fillon seraient au coude-à-coude, selon notre enquête, recueillant chacun 11% des suffrages exprimés. La seule femme de cette primaire, Nathalie Kosciusko-Morizet, est créditée de 4% des voix. Jean-François Copé (1%) et Jean-Frédéric Poisson (1%) ferment la marche.

D'un point de vue politique, Alain Juppé recueille 28% des intentions de vote des sympathisants des Républicains. Mais il est surtout porté par l'électorat du MoDem (73%) et de l'UDI (65%). A contrario, Nicolas Sarkozy rassemble près d'un électeur proche des Républicains sur deux (48%).

• Lutte contre le terrorisme, croissance et emploi : thèmes prioritaires de la campagne pour les électeurs potentiels

Bien que devancé par Alain Juppé dans les intentions de vote, Nicolas Sarkozy a pourtant axé son discours de campagne sur certains des thèmes jugés prioritaires par les électeurs de la primaire. 54% d'entre eux souhaitent en effet que les candidats de la primaire évoquent en priorité, pendant la campagne, la lutte contre le terrorisme, 39% la sécurité et la lutte contre la délinquance, 28% les valeurs de la société française.

Par ailleurs, un électeur potentiel sur 4 (25%) souhaite que les candidats abordent la fiscalité, 17% les retraites, 17% l'éducation et uniquement 12% la laïcité.



En tout état de cause, quelle que soit l'issue du scrutin, une majorité des électeurs est prête à jouer le jeu de la primaire : 69% des votants potentiels déclarent que, si le candidat désigné à l'issue de la primaire n'est pas celui pour lequel ils ont voté, ils voteront néanmoins pour lui lors du premier tour de l'élection présidentielle.

*Enquête BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange réalisée par Internet du 13 au 20 septembre 2016. Échantillon représentatif de 10.000 Français âgés de 18 ans et plus dont ont été issues 9.255 personnes inscrites sur les listes électorales. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne de référence du ménage, région et catégorie d'agglomération

 
183 commentaires - Primaire à droite : Juppé toujours en tête, la lutte contre le terrorisme prioritaire pour les Français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]