Présidentielle : tempête de critiques sur Fillon dans son propre camp

Présidentielle : tempête de critiques sur Fillon dans son propre camp©source L'Opinion
A lire aussi

source L'Opinion, publié le lundi 24 avril 2017 à 08h50

De nombreux ténors de la droite et du centre ont pris la parole dès dimanche soir pour critiquer "l'obstination" de François Fillon. Pour beaucoup, il aurait du se retirer.
"Fiasco", "suicide collectif", "erreurs de comportement"...

Après la défaite de François Fillon, les critiques pleuvent. Et pour beaucoup, elles viennent de son propre camp. "C'était un combat réputé imperdable pour la droite et ça se termine en fiasco lamentable puisque la droite est en train de vivre son 21 avril" a par exemple expliqué Jean-François Copé.
Georges Fenech a lui aussi été très dur. "Nous avons assisté à un suicide collectif de la droite et du centre pendant cette non campagne car il n'y a pas eu de campagne. On s'est évertué à soutenir un candidat qui était devenu justiciable des tribunaux correctionnels. Aujourd'hui nous en payons la note chèrement. Ceux qui ont cette responsabilité sont ceux qui ont soutenu François Fillon depuis le début", a tancé le député.



"Nous payons en réalité non pas le programme mais les erreurs que François Fillon a pu commettre (...) Des erreurs de comportement qu'il a reconnues lui-même. Je suis de ceux qui ont dit aux Républicains que le changement de candidat pouvait permettre la victoire" a pour sa part indiqué Jean-Christophe Lagarde sur CNews ce lundi.
 
645 commentaires - Présidentielle : tempête de critiques sur Fillon dans son propre camp
  • Cux qui sont responsables sont ceux qui n'ont pas fait campagne et qui maintenant s'affichent en critiques experts. les Fennec, Perben
    Danjean.... et j'ai de nombreux noms qui ont fait semblant mais n'ont pas fait campagne (voire le contraire) portent la responsabilité de cet echec . Alors qu'ils se taisent. Les donnerus de leçons inactifs ce n'est poas ma tasse de thée

  • Soyons juste et honnête la primaire de la droite et du centre on adoubé François FILLON alors qu’Alain JUPPE faisait la course en tête. Ensuite il y a eu les affaires. Mais il n'en reste pas moins que le programme de FILLON était bon. Alors aurait-il du se retirer ? aujourd'hui facile de dire oui bien sur ! Il y a cru comme d'autres. Mais pas de félicitations a tous ceux qui au lieu d'aboyer avec les chiens auraient du se taire ou faire bloc. Ceux là aujourd'hui n'ont qu'a bien se regarder dans une glace s'ils en ont le courage. J'aime mieux être dans mon cas que dans le leur !

  • Il y en a qui feraient mieux de se taire.
    Ca fait deux fois qu'il se fait voler une élection.

    Tout cela se saura un jour.

    C'était de loin le meilleur.

  • les charognards sont de sortie pour s'occuper des restes

  • avatar
    SANCTION  (privé) -

    Ils n'ont qu'à s'en prendre à eux-même : ils n'ont pas voulu dégager Fillon et parès l'avoir laissé tomber sont tous revenus à la gamelle dans l'espoir d'avoir un ministère.
    Ils récoltent ce qu'ils ont semé

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]