Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan, les larmes aux yeux face à Bourdin

Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan, les larmes aux yeux face à Bourdin©Capture d'écran BFMTV
A lire aussi

L'Opinion, publié le vendredi 14 avril 2017 à 10h00

Invité de BFMTV/RMC ce vendredi, Nicolas Dupont-Aignan a failli pleurer en évoquant la mémoire de son grand-père, aviateur durant la guerre de 1914-1918.

Séquence émotion ce vendredi matin sur BFMTV/RMC. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur l'admiration qu'il portait à son grand-père, Nicolas Dupont-Aignan a failli pleurer.

"C'était un homme extraordinaire qui a été l'un des premiers aviateurs de la guerre de 14 qui a été descendu sur son avion, qui en a été rescapé puis fait prisonnier. Il a fait de la résistance pendant la guerre de 40 sans jamais le dire. Sans jamais le dire. Il n'a jamais eu aucune médaille. Il était d'une simplicité, des grandes personnes", a dit le candidat à la présidentielle qui sentait les larmes lui monter.



"Voyez, j'ai les larmes aux yeux en en parlant", a-t-il confié ajoutant : "Car ce sont des gens comme çà qui ont fait le pays. C'est un peu pour tous ces petits anonymes que je me bats. Parce que la France, elle n'est pas faite des grands dont on parle tant mais des millions de petits. Et je ne supporte pas le mépris social".

 
259 commentaires - Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan, les larmes aux yeux face à Bourdin
  • Son programme pour l'Europe

    Une autre Europe doit être construite :

    Passer d’une monnaie unique à une monnaie commune : transformer l’euro en monnaie de réserve et d’échanges pour les pays européens avec un système de parités ajustables. La nécessité pour la France de recouvrer sa pleine souveraineté s’impose. En économie, elle passe à la fois par l’établissement de réglementations particulières se substituant aux réglementations européennes et par la souveraineté monétaire. Il sera ensuite important et nécessaire de mettre la souveraineté monétaire retrouvée au service de la croissance. Cette souveraineté monétaire permettra de : • Pratiquer une remise à niveau des taux de changes respectifs entre la France et les autres pays (en priorité l’Allemagne) pour reconstituer des marges de compétitivité. • Abroger la loi de 1973 pour pouvoir directement financer l'Etat auprès de la Banque de France.

  • Elles me font rirent ces larmes FILLON aurait raconte la même chose cela ne aurait certainement eu le même effet

  • encore un qui pourrait faire du théatre !

  • Ca ressemble au parcours d'un cousin de ma grand mère dont elle n'avait jamais parlé
    Il n'était pas pilote mais mitrailleur et totalisait un nombre respectable de victoire
    Il fut décoré parce que tombé dans les lignes ennemis il a réussi à revenir en rapportant
    son arme et des instruments de bord
    Après 1918 il devint juge arbitre de compétition d'aviation
    en 1940 Il réussi l'exploit de sortir des griffes des nazis un de ses compagnons d'arme
    et de faire mettre au garde à vous les soldats de la Wehrmacht
    Entré dans l'anonymat après la guerre et devenant marchand de vin
    il reçu la Légion d'honneur en 1954 et mourut dans l'anonymat

  • je préfère dupont Aignan a fillon mais je veux la droite pour notre pays donc je voterai mr fillon

    Je préfère X mais je voterai Y qui est moins bon. J'appelle cela une démonstration par l'absurde !

    vous n'avez pas compris, il préfére l'homme Dupont A mais trouve que le programme de fillon est meilleur pour la france !

    A auoa ,

    Vous avez bien lu ma réponse ? J'ai compris mais je trouve sa réponse absurde ... et ça c'est mon point de vue logique .
    En revanche , votre commentaire est vraiment du niveau le plus bas . J'aurais préféré que vous fassiez une critique constructive qui élève le débat . Par exemple ce que vous pensez de son programme , les points sur lesquels vous n'êtes pas d'accord en expliquant pourquoi etc. etc.
    Avoir le sens critique n'est pas donné à tout le monde !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]