Présidentielle : Manuel Valls veut voir François Hollande candidat

Présidentielle : Manuel Valls veut voir François Hollande candidat

François Hollande et Manuel Valls, le 11 août 2016, à Paris

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 11 septembre 2016 à 12h15

La prise de position n'est pas surprenante mais elle est claire : Manuel Valls a laissé entendre ce dimanche 11 septembre qu'il souhaitait que François Hollande soit candidat pour la prochaine élection présidentielle. Interrogé sur l'éventuelle candidature du président de la République à sa propre succession, le chef de Matignon a d'abord affirmé qu'il ne "travaille pas sur ces supputations, ces suppositions".

"François Hollande a donné rendez-vous aux Français au mois de décembre, c'est à lui de prendre la décision", a t-il lancé avant d'esquisser un sourire et de fournir un avis plus personnel : "J'ai toujours considéré que le président de la République sortant devait être le candidat".


"C'est à lui de prendre cette décision" rappelle t-il. Cette décision doit être prise "en fonction du bilan", "et François Hollande n'a pas à rougir du bilan pour protéger les Français ou redresser l'économie de notre pays". "Le premier enjeu, c'est le danger du Front national!" a t-il lancé. Toujours aussi impopulaire, François Hollande s'est posé jeudi dernier en défenseur de l'Etat de droit face au terrorisme dans un discours aux airs de pré-campagne où il n'a pas ménagé ses attaques contre la droite, en particulier Nicolas Sarkozy.

Le président de la République a largement dépassé le thème de son discours, "La démocratie face au terrorisme". Sur le plan politique, François Hollande a lancé l'offensive pour 2017, raillant avec des accents de candidat déjà prêt à en découdre, ces responsables de l'opposition qui "pensent que l'élection c'est la primaire".

L'élection, c'est "ce combat d'une vie", a estimé celui qui doit annoncer (ou non) officiellement sa candidature début décembre. Face à l'offensive d'Emmanuel Macron et l'avalanche de postulants à gauche pour 2017, le chef de l'État a aussi voulu se placer au centre du jeu insistant sur le fait qu'il était jusqu'au mois de mai le seul à avoir "l'onction" du suffrage universel.

 
20 commentaires - Présidentielle : Manuel Valls veut voir François Hollande candidat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]