Président, Fillon fixerait une feuille de route de 3 ans à ses ministres

Président, Fillon fixerait une feuille de route de 3 ans à ses ministres

François Fillon (g) fait une déclaration aux côtés du président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, lors d'une visite au Puy-en-Velay, le 15 avril 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 16 avril 2017 à 08h51

Présidentielle: François Fillon prévoit de fixer une "feuille de route" de trois ans à ses ministres s'il entre à l'Elysée

Le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon prévoit de fixer une "feuille de route" de trois ans à ses ministres s'il entre à l'Elysée, se laissant la possibilité de "changer d'équipe gouvernementale" si les objectifs ne sont pas "atteints".

"Je fixerai à chaque membre du gouvernement une feuille de route pour trois ans. Il faut pouvoir, au bout de trois ans, vérifier que les objectifs ont été atteints et, le cas échéant, changer d'équipe gouvernementale", explique M. Fillon dans un entretien au Journal du Dimanche.

Celui qui fut durant cinq ans le chef du gouvernement de Nicolas Sarkozy, qui l'a traité de "collaborateur", assure que sous son quinquennat, le "Premier ministre ne sera ni un président bis ni un collaborateur. Il faut lui laisser l'autonomie suffisante si on veut qu'il soit efficace, responsable et qu'on puisse lui demander des comptes".

Il faut "un Premier minisre qui gouverne", ajoute-t-il, sans révéler s'il réserve ce poste à François Baroin, alors qu'au début du mois il avait estimé qu'il pourrait constituer "un très bon choix".

"Désigner un Premier ministre voire une partie du gouvernement  avant le premier tour - comme je voulais le faire  initialement -, ce serait donner le sentiment aux Français d'une forme d'arrogance", fait-il valoir. 

Interrogé sur la composition de son équipe gouvernementale, M. Fillon affirme vouloir rassembler "tout le monde", sans exclure de faire appel à certains qui l'ont "lâché" en raison des affaires d'emplois fictifs présumés dans sa famille qui lui ont valu une mise en examen.

"On ne peut pas gouverner avec de la rancoeur. Il faut faire table du passé", assure-t-il.

Pour ce qui est du partage des rôles à la tête de l'exécutif, "c'est au Premier ministre de tenir la famille", c'est à dire la majorité.

Quant à l'hôte de l'Elysée, selon M. Fillon "les tensions très fortes dans la société française justifient que le président soit concentré sur la défense des institutions et la reconstruction de l'unité nationale", ainsi que sur "sa fonction de protection des Français", vu "les dangers de la situation internationale".

"Le jour où il est élu, le chef de l'Etat doit rompre les liens avec son parti. Je ne serai pas un président qui conduira des opérations partisanes, qui recevra des visiteurs du soir, qui dirigera en sous-main le parti", promet encore le député de Paris.

 
55 commentaires - Président, Fillon fixerait une feuille de route de 3 ans à ses ministres
  • Rompre avec son parti? Mais pas avec les officines catholiques proches de l'Opus dei . François Fillon n'est pas un vrai républicain, il est sous influence de lobby ( club Bilderberg , Scientologie : une de ses membres était chef de cabinet lorsqu'il était premier ministre, et c.;;) Monsieur Fillon n'est plus un homme libre ...s'affirmer chrétien est contraire à notre constitution de 1958 qui affirme dès son préambule : La France est un état laïque , on ne peut reprocher au général de Gaulle qui était catholique de sectarisme : mais grand homme d'état fait passer sa croyance personnelle après la raison d'état).

  • C'est pour ça qu'il fera entrer Sens Commun dans son gouvernement, pour l'avoir sous la main

  • Triste personnage, incapable de prendre une décision courageuse. 😡😡😡😡😡😡😡😡

    Je crois bien au contraire que s'il y a un homme politique qui au cours de ces derniers mois a su témoigner d'un courage hors pair, c'est bien François Fillon sur lequel la gauche, l'extrême droite, les médias, la bobosphère, les pseudos-intellectuels, les cultureux et j'en passe ont déversé des tombereaux de m..... sans réussir à le tuer ou à le pousser au suicide.

  • patouvu  (privé) -

    Bien sûr voter pour un mis en examen, profiteur et j'en passe. Dimanche prochain journée pêche. Les autres des marchants de rêves pas plus.

  • imaginez que la gauche ou ses derives comme macron aient fixes des échéances et des controles a ses ministres alors la il fallait sacrement agrandir les prisons

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]