Pour François Fillon, François Hollande "efface les victimes" des attentats

Pour François Fillon, François Hollande "efface les victimes" des attentats©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 25 février 2017 à 15h44

La petite phrase de François Hollande sur les armes en France lors de son discours d'inauguration du Salon de l'Agriculture samedi 25 février ne passe pas. En réponse à Donald Trump, qui a estimé que "Paris n'est plus Paris", depuis les attentats, François Hollande a répliqué : "Ce n'est jamais bon de marquer la moindre défiance à l'égard d'un pays ami.

Moi c'est ce que je ne fais pas à l'égard d'un pays ami et je demande que le président américain ne le fasse pas à l'égard de la France".

Mais c'est une phrase prononcée ensuite qui a fait mouche : "Je ne ferai pas de comparaison, mais ici il n'y a pas de circulation d'armes, il n'y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule". Une phrase pour le moins maladroite, qui visait la libre circulation des armes aux Etats-Unis, mais qui passe mal après les attentats qui ont frappé la France ces dernières années. Il n'en fallait pas plus pour faire réagir l'opposition, qui est immédiatement montée au créneau.

Ainsi, sur Twitter, François Fillon, le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle, a accusé le président d' "effacer les victimes" des attentats.



Même réaction du côté du Front national, où Florian Philippot a estimé qu'il s'agissait d'un "manque de respect pour les familles des victimes".

 
587 commentaires - Pour François Fillon, François Hollande "efface les victimes" des attentats
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]