Peillon sur Valls et le 49.3 : "Une bonne idée de reconnaître ses erreurs"

Peillon sur Valls et le 49.3 : "Une bonne idée de reconnaître ses erreurs"

Vincent Peillon et Manuel Valls, en janvier 2014

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 15 décembre 2016 à 21h38

Il ne pouvait pas passer à côté. Quelques heures après la sortie de Manuel Valls, qui a déclaré qu'il souhaitait la réforme du controversé article 49 alinéa 3 de la Constitution, Vincent Peillon a estimé qu'il était "toujours une bonne idée de reconnaître ses fautes et ses erreurs", à propos de la proposition de l'ex-Premier ministre.

Invité de l'émission "C à vous" sur France 5, le candidat à la primaire de la gauche a affirmé que "c'est toujours une bonne idée de reconnaître ses fautes et ses erreurs, et je me réjouis que Manuel Valls avance dans cette direction". "Sur le fond du sujet", il a tenu à nuancer sa position : "Je ne crois pas qu'on puisse dire 'je vais supprimer le 49-3 seulement', parce que supprimer le 49-3 a des conséquences sur ce que doit être la vie du Parlement", a-t-il ajouté.

Le candidat à l'investiture de la "Belle Alliance Populaire", considéré par beaucoup comme la "caution hollandiste" dans le cadre de la primaire de la gauche, a par ailleurs précisé qu'il allait annoncer son programme "le 6 janvier. Il sera complet, il sera crédible, il sera financé", a-t-il dit.


Manuel Valls a lancé une petite "bombe" ce jeudi 15 septembre de "supprimer purement et simplement" le 49-3, "hors texte budgétaire". Il avait pourtant invoqué cet article de la Constitution lorsqu'il était Premier ministre, pour faire passer notamment la loi travail au Parlement au printemps. Il l'a également utilisé pour faire adopter la loi Macron en 2015.

 
36 commentaires - Peillon sur Valls et le 49.3 : "Une bonne idée de reconnaître ses erreurs"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]