Parcours professionnel : Emmanuel Macron lance ses réformes

Parcours professionnel : Emmanuel Macron lance ses réformes©LUDOVIC MARIN / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 16h22

Réformes sociales, acte 2. Après les ordonnances sur le Code du travail, Emmanuel Macron met trois nouveaux sujets sur la table. D'abord, la formation professionnelle, système aujourd'hui complexe, qui gère plus de 30 milliards d'euros par an. L'objectif est de mieux cibler ces fonds sur les personnes les moins qualifiées comme les chômeurs de longue durée, tout en simplifiant le système. Les syndicats sont d'accord. Autre sujet, l'apprentissage. Gouvernement et syndicats s'accordent sur la nécessité de le développer.

Le calendrier s'annonce serré

Beaucoup moins consensuelle, la réforme de l'assurance-chômage. Pendant sa campagne électorale, Emmanuel Macron avait promis de l'ouvrir aux salariés qui démissionnent, ainsi qu'aux indépendants. Le financement des allocations…

Lire la suite sur Franceinfo

 
3 commentaires - Parcours professionnel : Emmanuel Macron lance ses réformes
  • Nous sommes en retard par rapport à nos amis Européens, il y' a longtemps que la reconversion a été mise en place dès lors qu'un entreprise commençait à rencontrer des difficultés pour maintenir ses salariés et ainsi de réduire au maximum le taux de chômage.

    En France c'est tout l'inverse, dès que les salariés perdent un emploi, on les laisse au chômage sans leur proposer automatiquement une formation, et au bout du compte et au fil des années nous avons un taux de chômage record !!
    Alors il faut bien changer tout cela, la méthode qui dure depuis des décennies ne plus durer il faut en changer les modalités.
    Les Français doivent accepter des formations afin de ne pas vivre uniquement sur les aides d'état, mais sur leurs futurs emplois.

  • il veut tellement réformer que sous peut personne ne va s y retrouver !!!!

  • encore faudra t il que ces formations débouchent sur un emploi et non pour faire baisser les chiffres du chômage
    est ce que les entreprises vont établir la liste des besoins et et les formations seront prévues en conséquence
    il y a des entreprises qui tournent avec un volant perpétuel de stagiaires sans que cela debouchent sur des emplois dans cette entreprise

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]