Ouvert à un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen, le président de Sens commun fait capoter un raout

Ouvert à un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen, le président de Sens commun fait capoter un raout

A Paris le 16 octobre 2016.

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 19h41

La grande rentrée de Sens commun fait un flop. A cause de la polémique suscitée par les propos de son président, Christophe Billan, prônant un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen, le mouvement issu de la «Manif pour tous» a été contraint d'annuler sa «Journée de la France silencieuse» prévue dimanche. «Les conditions pour une réflexion et un dialogue constructifs ne sont pas réunies», a tenté de justifier ce jeudi dans un communiqué le mouvement. Précisant que sa réunion était reportée à une date qui sera fixée après l'élection du président du parti, Les Républicains, dont Sens Commun est une émanation.

«Incompétence ou naïveté»

Discret depuis la déroute électorale de François Fillon, Sens commun comptait revenir dans le débat public en…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Ouvert à un rapprochement avec Marion Maréchal-Le Pen, le président de Sens commun fait capoter un raout
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]