NKM : elle détourne les propos de ses rivaux pour son clip de campagne

NKM : elle détourne les propos de ses rivaux pour son clip de campagne

Nathalie Kosciusko-Morizet participe à un meeting le 19 juin 2016, à Paris.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 06 juillet 2016 à 14h00

- Nathalie Kosciusko-Morizet - et son équipe de communication - ne manque pas d'imagination pour sa campagne. Dans un clip, elle reprend toutes les anciennes paroles élogieuses de ses concurrents à son encontre, pour inciter à la soutenir en vue de la primaire de la droite.

-

Ce sont des propos sortis de leur contexte, lesquels, mis bout à bout, donnent l'impression qu'elle est la candidate idéale. "Sa stature", "son intelligence", "son énergie", "sa créativité", "son "courage" son vantés par ses alliés d'hier, qui sont aujourd'hui ses adversaires politiques dans le cadre de la primaire à droite pour l'élection présidentielle de 2017. Grâce à ce montage vidéo, elle est décrite comme "innovante", "intrépide", "courageuse". "Nathalie redonnera à la France l'espoir qui lui manque aujourd'hui", estime François Fillon dans un vieux discours.

L'ancien premier ministre n'était pas le seul à l'époque où elle candidatait, notamment pour la mairie de Paris, à la soutenir. Ces éloges ne sont visiblement pas tombées dans l'oreille d'un sourd. Ce clip de campagne, réalisé exclusivement à base d'anciens discours, met en scène tour à tour Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire ou encore Hervé Mariton. "Ils la soutiennent. Parrainez-la", conclue la vidéo, qui précise qu'elle est "réalisée avec trucages". En dernier pied-de-nez à ses concurrents, elle a posté avec sa vidéo sur Twitter un message d'accompagnement remerciant "ses soutiens".



Objectif de cette démarche : obtenir le parrainage de 250 élus répartis sur au moins 30 départements, dont 20 parlementaires, et de 2 500 adhérents, afin que sa candidature soit validée par le bureau national du parti Les Républicains. Objectif qu'elle n'était pas parvenue à atteindre en 2012. En juin elle avait annoncé qu'il lui manquait la moitié des parrainages nécessaires. Arrivera-t-elle au bout du chemin cette fois-ci ? C'est en tout cas ce qu'espère celle qui n'a cessé de dénoncer les conditions très strictes d'accès à la primaire de la droite et du centre.

 
5 commentaires - NKM : elle détourne les propos de ses rivaux pour son clip de campagne
  • Méthode d'une grande perfidie et d'un grand cynisme : Pas sûr que cela lui profite....

  • TOUS CES UMPS ont vécu. Qu'ils se regroupent pour fusionner leurs quincailleries. Celle-là ne vaut guère mieux que les marocaines qui détruisent tout sur leur passage avec la bénédiction de hollande et valls et pour cause ... hmm
    NKM n'est pas crédible. Encore une qui devrait retourner dans sa cuisine et s'occuper de ses gamins au lieu de prendre ses rêves pour de la réalité et de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Ils sont cuits tous ces UMPS ils ont perdu la confiance du peuple. Pour nous ce sera NI NI NI NI en 2017

  • elle a de l'humour et elle n'a pas froid aux yeux...cible atteinte mr sniper (ah ah)

  • NKM, en détournant des bribes (élogieuses) d'anciens discours, nous prouve deux choses : sa malhonnêteté intellectuelle, et son mépris des futurs électeurs. Tout Français intelligent sera navré que le monde politique en arrive à ce point d'abjection et d'irrespect.

  • Et le renouvellement de la classe politique, il attendra la prochaine génération ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]