Nicolas Sarkozy : ses idées pour sauver l'Union européenne

Nicolas Sarkozy : ses idées pour sauver l'Union européenne

Nicolas Sarkozy prononce un discours sur les institutions européennes, le 29 juin 2016, à Paris.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 30 juin 2016 à 08h00

- Nicolas Sarkozy s'est rendu à Londres pour rencontrer les Français vivant sur place. L'occasion pour le chef du parti Les Républicains (LR) de faire ses propositions pour l'Europe et pour la France, à la suite du Brexit.

-

Nicolas Sarkozy a souhaité rencontrer la communauté française de Londres, quelques jours après le choc du Brexit. Mercredi 29 juin dans la soirée, plus de 1.000 sympathisants se sont retrouvés au cœur du quartier français pour écouter l'ancien président. "Je suis étonné qu'aucun représentant du gouvernement ne soit venu à Londres pour rencontrer la communauté française", a-t-il déclaré ce matin sur l'antenne de RTL.

• LE CONTRÔLE DES FRONTIÈRES

Pour l'ancien chef de l'État, il faut désormais tirer des conséquences de ce Brexit, en Europe, mais aussi en France. "Comme toujours face aux crises, il y a deux solutions : ne rien faire ou profiter de cette crise pour aller de l'avant", a énoncé Nicolas Sarkozy, qui a son idée sur la façon de procéder : il faut un nouveau traité européen. "Le nouveau traité européen que je souhaite, doit reposer sur cinq points dont le premier d'entre-eux est le contrôle des frontières". "Un pays défaillant sur le contrôle des frontières ne peut être membre du futur Schengen", détaille le patron des Républicains, qui insiste : "Quand un pays est défaillant comme c'est le cas de la Grèce, il n'est pas membre du futur Schengen, donc on le sort de Schengen ou tout simplement on ne lui permet pas de rentrer dans Schengen". Nicolas Sarkozy est catégorique : certains pays doivent être exclus de ce nouveau projet européen. La Turquie en fait partie : elle "n'a pas vocation ni aujourd'hui ni demain à rentrer dans l'Europe", a-t-il assuré sur RTL.

• PLUS D'AUTONOMIE POUR LES ÉTATS MEMBRES

L'ex-président plaide pour une Europe qui laisse davantage de liberté décisionnelle à ses États membres : "il faut un nouveau Schengen et réduire les compétences de l'UE", avance-t-il, insistant à nouveau sur la politique migratoire, qui selon lui "ne doit plus être gérée par un Commissaire européen mais par les ministres de l'Intérieur". Également dans son viseur, la Commission européenne : elle "ne peut pas continuer à être un exécutif, un législatif et une autorité judiciaire. Elle ne doit plus continuer à légiférer comme elle le fait aujourd'hui", affirme-t-il.



Enfin, il veut se montrer optimiste pour l'avenir de l'Europe, et pour la place de la France en son sein : "on a une occasion historique de faire de Paris une place aussi compétitive que Londres l'a été", considère le chef du parti LR. Nicolas Sarkozy, qui conclut en pied de nez à son éventuel futur adversaire à la présidentielle, François Hollande, si tous deux annoncent leur candidature pour 2017 : "Je ne me résoudrai jamais à ce que la France devienne un pays normal".
 
87 commentaires - Nicolas Sarkozy : ses idées pour sauver l'Union européenne
  • Sarko. veut sauver l'UE alors que c'est lui qui a signé le traité de Lisbonne en s'asseyant sur le NON des Français en 2005.

  • L'UE n'est plus sauvable le Titanic prends l'eau de toute part.
    Il est grand temps de sortir.

  • Comme d'habitude, ce politique mis en examen pour de nombreuses affaires se présente comme le sauveur providentiel. Il a laissé notre pays dans état déplorable, ce qui a encore été aggravé par son successeur. L'un et l'autre ont favorisé la montée de l'extrême droite et ils prétendraient sauver l'Europe. Si elle peut l'être, ce sera certainement sans eux.

  • La meilleure idée qu'il pourrait avoir, ce serait de se rallier à notre président qui a déjà tant fait pour notre pays et pout l'UE.

  • Fallait le faire lorsqu'il était au pouvoir au lieu de faire des courbettes à Angela .
    Qu'il s'occupe déjà de ses propres" affaires"!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]