Nicolas Sarkozy se compare à Olivier Giroud, "critiqué" puis "adulé"

Nicolas Sarkozy se compare à Olivier Giroud, "critiqué" puis "adulé"

Nicolas Sarkozy à Brumath, le 9 juillet 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 09 juillet 2016 à 23h20

- L'ancien président de la République a évoqué l'attaquant des Bleus Olivier Giroud lors d'un déplacement dans le Bas-Rhin, ce samedi 9 juillet. -

À la veille de la finale de l'EURO 2016 entre la France et le Portugal, il ne pouvait pas s'empêcher de lancer une référence footballistique.

En visite à la fête départementale des Républicains du Bas-Rhin à Brumath, Nicolas Sarkozy a abordé le thème du grand match de dimanche par un prisme inattendu, en se comparant à l'attaquant de l'équipe de France Olivier Giroud, pour qui il a une "pensée particulière". "Ce Giroud était critiqué par tout le monde au début de l'Euro et maintenant, il est adulé" explique le patron des Républicains, ajoutant à ce sujet que "la versatilité est la chose la plus stupéfiante au monde".

SARKOZY AIME "LE TERRAIN"

L'ex-chef de l'État avait visiblement préparé cette analogie, puisqu'il a précisé son propos en dressant des parallèles entre lui et le "Gunner" d'Arsenal : "Je pense à lui parce que ça me rappelle des moments dans carrière..." a t-il lancé. "Giroud a bien compris que quand tout le monde le critiquait, tout le monde le regardait. Mais les gens ont apprécié la façon dont il avait tenu droit. Il a répondu sur le terrain." "Le sport, la politique est sur le terrain. La politique? La réponse est dans les yeux." a t-il finalement conclu. À la lutte dans les sondages par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy a pris les devants chez les sympathisants de droite dans la course aux intentions de vote pour la primaire de novembre. Il est toutefois encore devancé par le maire de Bordeaux toutes tendances confondues.

 
89 commentaires - Nicolas Sarkozy se compare à Olivier Giroud, "critiqué" puis "adulé"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]