Nicolas Hulot "en colère" devant le peu de place accordé à l'écologie dans la campagne

Nicolas Hulot

Nicolas Hulot, le 22 juin 2012 à Bordeaux

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 19 avril 2017 à 10h19

Présidentielle: Nicolas Hulot "en colère" devant le peu de place accordé à l'écologie dans la campagne

Nicolas Hulot a fait part mercredi de son "énorme colère" devant le faible écho fait aux thèmes écologiques dans la campagne présidentielle, "alors qu'il devrait y avoir une émulation positive et constructive" entre les candidats.

Ce n'est "même plus une tristesse" mais "une énorme colère quand je vois la situation écologique du monde entier, pas simplement la disparition de la biodiversité qui fond comme la neige au soleil, mais la raréfaction des ressources, la perte des terres agricoles, les sujets santé-environnement", a déclaré sur RTL le président de la Fondation Hulot.

"Quand je vois que la droite a toujours une forme d'aversion pour un sujet qui conditionne tout le reste, c'est vrai que ça me met en colère parce qu'il devrait y avoir une émulation positive et constructive", a-t-il ajouté.

"Entretenir une division politique politicienne sur un sujet aussi fondamental au moment où (...) l'humanité est menacée dans ses fondamentaux, moi ça me met excessivement en colère", a-t-il dit.

Selon l'ex-candidat malheureux à la primaire écologiste en 2011, seuls trois candidats "ont une approche un peu plus exigeante de l'écologie": Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

Nicolas Hulot avait lancé en mars, à un mois de la présidentielle, avec plusieurs dizaines d'associations, un "appel des solidarités", invitant le plus grand nombre de citoyens à y adhérer. Début avril, il a déploré le faible écho donné à cette démarche inédite liant enjeux sociaux et environnementaux qui aurait pu, selon lui, "tirer la campagne vers le haut".

 
90 commentaires - Nicolas Hulot "en colère" devant le peu de place accordé à l'écologie dans la campagne
  • La colère c'est bien, la réflexion c'est mieux. Je commencerai à écouter Nicolas Hulot le jour où il affirmera que les drogues, c'est-à-dire toutes les drogues, abrutissent les hommes et représentent un crime contre l'humanité. Je l'écouterai quand il dira qu'il faut mettre de toute urgence un terme à l'absence de régulation de l'espèce humaine alors que celle-ci explose démographiquement à raison d'un million d'individus supplémentaire tous les 4 jours soit 1 milliard de trop tous les 12 ans alors que nous prenons la place des autres animaux dont la moitié d'entre eux a déjà disparu depuis le début du 20ème siècle. Je l'écouterai quand il dira haut et fort qu'un pays civilisé ne peut admettre que les animaux de boucherie ne peuvent être massacrés ignoblement dans les abattoirs au nom de superstitions religieuses qui représentent à part égale avec les drogues un cancer moral pour l'humanité.
    Je l'écouterai quand il aura cessé d'être un petit garçon pour devenir un homme.

  • Il ne se serait pas un peu dégonflé devant ses responsabilité le Nicolas en question ?

  • ptitgibus  (privé) -

    Et lorsqu'il utilise son bateau qui consomme plus de 80 litres de carburant à l'heure , se préoccupe t-il de l'écologie ?

  • M. Hulot, l'éternel donneur de leçons mais qui n'a pas le courage de s'engager concrètement pour mettre en pratique ses théories. Mais l'opportuniste de ni gauche ni droite va probablement lui proposer un joli strapontin s'il est élu pour s'acheter une légitimité écologique...

  • L'écologie, c'est avant tout du pratique.
    La croissance est une sottise, et tous la prônent.
    La manière de vivre avant tout est de l'écologie.
    J'ai moi même pris contact avec les mouvements écolos pour une innovation importante, pas de réponse,
    de visite. Il y avait à voir !
    De la politique seulement !
    Les écolos se sont sabordés eux mêmes !

    Ces gens-là n'ont d'écolos que le nom. J'en suis un authentique et je vote Marine le Pen qui a pris des engagements pour la production locale et la protection animale. Ca, c'est du concret.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]