De Bernadette Chirac à Brigitte Macron, le budget (très) variable des premières dames

De Bernadette Chirac à Brigitte Macron, le budget (très) variable des premières dames
A lire aussi

LesEchos, publié le dimanche 13 août 2017 à 17h25

Quel rôle ? Quel statut ? Quel budget ? Quelle rémunération pour la « première dame » de la République ?

Les emplois familiaux des élus de la République ont été supprimés dansla loi de moralisation de la vie publique, et l'Elysée souhaite, dans un souci de transparence, éclaircir les attributions de l'épouse du président de la République.

Ce document définira le nombre de collaborateurs auxquels a droit la première dame et lui allouera un budget spécifique.

Ce rôle et ces dépenses, les précédentes femmes de présidents les ont assumés, chacune à sa manière. De l'épouse du Général de Gaulle à Valérie Trierweiller en passant par l'éphémère Cécilia Sarkozy… tour d'horizon des dépenses des Premières dames.

Brigitte Macron : une fonction et un budget à…

Lire la suite sur LesEchos

 
25 commentaires - De Bernadette Chirac à Brigitte Macron, le budget (très) variable des premières dames
  • Pourquoi un budget pour les premières dames, ne pourraient elles s'investir généreusement , et gratuitement, nous le faisons depuis des années, et nous sommes aussi sollicités par toutes les associations, qui déjà perçoivent des subventions, alors ne multiplions pas les dépenses, mais si nous savons fort bien qu'une première dame verra les portes s'ouvrir, là où elles nous ont été fermées. Ne suffit il pas d'un titre pour que tout soit lisse.
    Qu'on lui accorde quelques fonctionnaires, pourquoi pas, pendant qu'elle est en visite il faut bien s'occuper des appels tél, et des courriers, mais arrêtons de nous parler chaque jour, du statut de première dame. Pourquoi première d'ailleurs. L'épouse du Président tout simplement. Je reçois aujourd'hui des personnes pour des dossiers de reversion, et je fais les copies des documents gratuitement, car bien entendu mieux vaut garder des doubles, c'est si vite perdu, ou la poste n'est pas arrivée à l'heure. Etre première dame, évite bien des heurts avec nos administrations, nous n'avons pas les mêmes valeurs

  • Madame De Gaulle n'avait pas de statut spécial et le Général ne percevait pas d'argent pour sa fonction, il payait ses factures d'eau et d'électricité comme tous les citoyens, il ne profitait pas de l'argent public...

  • Mais oui personne n(a oublié les frasques de Bernadette, ses frais de bouche, 4000 francs par jour pour l'achat de tisanes. Le remplacement de l'argenterie, de la vaisselle.. les lustres ont failli y passer mais le conservateur a eu le dernier mot..Carla et son musicien hébergé à l'Elysée où une salle de musique lui était procurée. Viré J.C.en janvier 2012 quand le pot aux roses fut découvert. Aucune retenue, à quoi bon se gêner.

    4000 francs de tisanes par jour ? vous avez trouvé ça ou ???

    Parfaitement exact Bernie avait été jugée pour ses excès et blanchie naturellement. Tisanes et bien d'autres choses naturellement.

    Vraiment surpris que les infos ordinaires ne parviennent pas jusqu'au 29!

  • les Français qui se disent détester l'argent sont en admiration devant ceux qui en gagnent le plus

    Désolée, mais je n'ai jamais fait partie des admiratrices de ceux qui gagnait le plus d' argent, encore que je respecte ceux ou celles qui l'ont gagné honnêtement par le travail, rien n'empêche aux autres de le faire, mais ces personnages qui vivent aux dépens de ceux qui les écoutent ne font pas partie de mes bonnes relations

  • la plus épouvantable de ces dames fut pour moi une certaine Cécilia , femme sans aucune retenue qui n'a fait que nuire mais je lui reconnais une certaine sagacité combien d'hommes a t elle mis à genoux pour "ces beaux yeux"

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]