Moralisation : LR joue de recours

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 13 août 2017 à 20h26

Après le vote à l'Assemblée nationale le 9 août de la loi visant à restaurer «la confiance dans la vie politique», des députés Les Républicains ont déposé un recours auprès du Conseil constitutionnel. Si ce dernier est politiquement peu assumé, il est juridiquement très bien motivé. L'essentiel tourne en effet autour de la séparation des pouvoirs, une notion qui ne saurait laisser insensible le Conseil constitutionnel.

Les députés LR s'attaquent d'abord à la question du futur «registre des déports», contraignant les parlementaires à s'abstenir de voter ou amender la loi en cas de conflit d'intérêts lié à leurs anciennes fonctions. En premier lieu, les députés LR s'insurgent contre le principe même de ce registre : «Veut-on fabriquer des parlementaires…

Lire la suite sur Libération

 
9 commentaires - Moralisation : LR joue de recours
  • Eh oui c'est dur de se faire prendre la direction des lois et des pourparlers dans l’hémicycle de l'Assemblée, où l'on devient seulement un acteur comme les autres sans starisation de leur Parti.

  • Et oui et pourquoi pas un registre des origines régionales pour commencer ou un registre des appartenances religieuses etc etc ......????? Le besoin de moralisation est bien un problème moral et non un problème légal relevant du législatif !!!! Petit à petit chaque législature réduit les libertés insidieusement sous tous les prétextes qu'ils soient sécuritaires ou moraux !!!!! A croire qu'il n'y avait pas de législation avant !!!!!! au lieu de multiplier les lois pour des raisons démagogiques ne serait-il pas plus simple et efficace d'appliquer réellement celles existantes ??????

  • Les ripoublicains jouent les prolongations :)

  • avatar
    lechat  (privé) -

    les "clones" de fillon et sarko se rebellent, le porte parole médiatique sera certainement le couple Balkany

  • Moralisation : LR joue de recours

    Ce n'est pas ce qu'ils font de mieux, ils auraient pu s'abstenir de défendre l'indéfendable même si la loi de moralisation présente encore de très graves lacunes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]