Mélenchon: "une cinquantaine" de candidats France Insoumise au second tour

Mélenchon:

Le dirigeant de La France Insoumise (LFI) et candidat aux législatives, le 11 juin 2017 à Marseille

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 11 juin 2017 à 23h29

Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a affirmé dimanche qu'au vu de l'"immensité de l'abstention" au premier tour des législatives, il n'y avait pas de majorité pour "détruire le code du travail", prévoyant qu'une "cinquantaine" de candidats de sa formation seraient au second tour.

"L'immensité de l'abstention montre qu'il n'y a pas de majorité pour détruire le code du travail, réduire les libertés publiques, ni pour l'irresponsabilité écologique, ni pour cajoler les riches", a affirmé M. Mélenchon lors d'une allocution retransmise par les télévisions. 

"Au 2ème tour je dois avoir une cinquantaine et peut-être davantage de mes amis qui sont présents, c'est de bon augure pour qu'ils soient élus", a ensuite déclaré Jean-Luc Mélenchon à LCP-Assemblée nationale. 

Sur twitter, LFI a annoncé que le porte-parole du parti, Alexis Corbière, s'était qualifié pour le second tour.

Appelant ses partisans à assurer "partout" l'élection de députés de La France insoumise, qui aura des "dizaines de candidats" présents au second tour, M. Mélenchon a aussi exhorté ses électeurs à "ne jamais permettre l'élection d'un candidat du FN".


Le candidat n'a rien dit de son propre sort dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, dont le député sortant est le socialiste Patrick Mennucci, qui a lui-même annoncé peu après avoir été éliminé dès le premier tour.

M. Mélenchon en a appelé pour le second tour dimanche prochain aux "milieux populaires" et la "jeunesse", qui se sont moins mobilisés qu'à la présidentielle, pour ne pas donner "les pleins pouvoirs" au parti d'Emmanuel Macron, La République en marche.

"Attention à ne jamais permettre l'élection d'un député du Front national car c'est à nous, le peuple populaire, qu'il en coûte le plus", a-t-il aussi lancé. "Je m'en remets à vous, ces consignes vous ayant été données", a déclaré le leader de LFI, qui avait été critiqué pendant la présidentielle pour avoir refusé de donner d'autre consigne de vote que d'éliminer Marine Le Pen au second tour. 

"Partout, assurez l'élection des députés de la France insoumise car c'est là que se trouve l'opposition humaniste de demain. Et demain, la France, ça ne peut pas être cette majorité de circonstance qui aura cru comme un champignon après la pluie et sur quelques rayons de soleil dans un univers déserté par le civisme et les électeurs et les électrices", a-t-il insisté, assurant aborder la "semaine qui vient en grande confiance".

 
42 commentaires - Mélenchon: "une cinquantaine" de candidats France Insoumise au second tour
  • Nous le peuple populaire alors qu'il est un des plus riches de tous les candidats qui se présente. Et d'ou vient ce fric SVP, lui le pov pieds noirs arrivait avec une main devant et une derrière. Oh du canard il faut creuser.!!!!!!!

  • Même si la queue du serpent lui sort par la bouche, il dira toujours que ce n'est pas lui qui l'a mangé !
    J'espère que les jeunes ne se laisseront pas prendre à des discours idéalistes qui sentent la vieille propagande de l'Est : ce n'est que du vent ...

    Il a même ressorti la vieille veste du camarade Staline...vintage au possible...

  • attention à ce marine lepen en pantalon, c'est un tribun c'est tout un fouteur de bazar, un criard, il n'a jamais un mot positif dans sa grande "bouche" le pire ce sont ces malheureux français complétement perdus qui cherche un leader pour crier leur désespoir et qui le trouve divin, attention à vous la dictature n'est pas loin,

  • Ce n'est pas interpréter le vote abstentionniste en sa faveur que de considérer que Macron est ultraminoritaire dans le pays avec 30%de 50% des électeurs potentiels compte tenu de l'abstention
    Ce n'est qu'un système électoral indigne qui lui donnera une majorité absolue de sièges...
    Et donc, il n'aura aucune légitimité pour détruire le droit du travail alors que 70% de français étaient contre la loi El Khomery Valls Hollande Macron...

    Il aura toute légitimité bien au contraire...si les gens ne voulaient pas de son programme, ils n'avaient qu'à voter...qui ne dit mot, consent..c'est trop facile de rester chez soi et de critiquer et le pourcentege de votants et le résultat des urnes...

  • toujours là ....... ne croyez pas au beau discours des gens qui ont influencés le passé ! votez utile vote EN MARCHE COTRE VENT ET MAREE !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]