Mélenchon s'adresse aux banques : "Ayez pitié du Front national"

Mélenchon s'adresse aux banques :

Jean-Luc Mélenchon, à Tourcoing, le 8 janvier 2017

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 09 janvier 2017 à 09h36

La formule n'est pas passée inaperçue. Après son grand meeting organisé à Tourcoing ce dimanche 8 janvier, Jean-Luc Mélenchon a continué de détailler son programme ce lundi, tout en glissant au passage un commentaire sur l'actualité du Front national et de Marine Le Pen, qui peine à financer sa campagne pour la prochaine élection présidentielle.

La présidente du FN va emprunter 6 millions d'euros à son père Jean-Marie, par l'intermédiaire de son microparti Cotelec, face aux difficultés rencontrées pour contracter des prêts dans les établissements bancaires français. "Seul un parti politique ou une banque peut prêter à une élection présidentielle", mais "je suis combattue par les banques" avait-elle ainsi déjà lancé il y a quelques semaines.

Ce lundi, elle trouve un "allié" un peu particulier, en la personne d'un de ses opposants les plus virulents : Jean-Luc Mélenchon. "D'habitude, les banquiers n'ont pas de morale", a t-il débord estimé avant d'évoquer une situation "injuste". "Soit le Front national est interdit car dangereux pour la démocratie, soit c'est un parti qui a des élus. Donc pourquoi d'un coup ça leur prend de faire du tri politique ?" demande t-il.


"Je dis aux banquiers, ayez pitié du Front national. "D'habitude vous n'avez pas de morale donc ne faites pas semblant d'en avoir une cette fois-ci", a lancé le leader du Parti de gauche.
Lors d'une réunion de ses sympathisants à Tourcoing, ce dimanche, Jean-Luc Mélenchon a poursuivi sa campagne en vue de la présidentielle, plaidant pour un "impôt universel" basé sur la "nationalité du cotisant". "Si je suis élu, l'impôt sera perçu sur la base de la nationalité du cotisant quand il n'est plus en France, c'est-à-dire qu'il sera universel", a t-il affirmé.

 
116 commentaires - Mélenchon s'adresse aux banques : "Ayez pitié du Front national"
  • aberrant ! et lui Président de la République il va faire quoi du Front National : il va les faire siéger à ses côtés ???

  • Mélenchon et la morale, c'est facile de faire semblant d'être du bon côté des ouvriers, des pauvres, de la misère, des syndicats et j'en passe mais tout le monde sait que sa richesse il ne la partagera pas avec le peuple d'en bas, Mr Mélenchon ayez pitié du peuple il ne vous appartient pas, pas plus qu'aux autres dont le seul but c'est le pouvoir individualiste en se servant du collectif.

  • Jean-Luc Mélenchon a continué de détailler son programme ce lundi,

    J'ai franchement l'impression que merluchon nous fait un remake de 2012 il sot un baratin pas possible devant un public conquis incroyable
    on ce demande comme en 2012 s'il a des actions dans les transports en bus

    et il ne pourra même pas dire en avril je fais 11 % mais je suis devant Hollande car il ne se reprèsente pas il sera peut être le premier de la gauche sacré progression !

  • Mélenchon et le FN ont sensiblement le même programme économique ,sans le coté immonde du celui du FN.

    c'est toi qui est immonde et anti démocrate et anti FRANCAIS pauvre niais

    Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a d'immonde à vouloir protéger notre mode de vie, nos valeurs et tout ce pourquoi nos ancêtres se sont battus (et grâce auxquels vous avez la vie que vous avez en France)

  • Exact j'ai la même pensée c'est bien un simple retour d'ascenseur vers Marine; car elle lui déjà proposé des parrainages vu le blocus du ps et les nouveaux textes signés Hollande...( de faux copains de gauche) qui lui refusent ou mettent des barrières supplémentaires. Des barrières oui avec 500 signatures et pires encore nominatives! Ainsi l'élu local risque d'attendre longtemps une subvention s'il signe!! voila le travail du Roi.... Ils ne veulent vraiment pas de lui les libéraux du PS. JLM un homme avec du savoir vivre! oui...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]