Marine Le Pen fait machine arrière sur l'anglais

Marine Le Pen fait machine arrière sur l'anglais
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 26 février 2017 à 18h20

Alors qu'elle avait reproché en janvier dernier à Emmanuel Macron d'avoir tenu une conférence en anglais à Berlin, Marine Le Pen va finalement elle aussi se mettre à la langue de Shakespeare.



Celle qui scandait en avril 2015 à New York : "Je ne parle pas anglais, moi.

Je suis Française", va désormais traduire ses discours en anglais. C'est ce que révèle ce dimanche le JDD, repris par Le Lab d'Europe 1. La candidate FN va même aller encore plus loin en traduisant ses principaux messages dans plusieurs langues. Ils seront consultables sur internet en anglais, espagnol, portugais, néerlandais, allemand, italien et russe. La raison de ce changement de cap ? Les médias étrangers que le FN jugent hostiles à Marine Le Pen. "La presse et les journalistes ne sont que des intermédiaires. Le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne nous sont pas favorables. Nous n'avons pas d'autres choix pour exprimer nos idées", a expliqué au JDD Philippe Olivier, patron de la cellule "idées-image" du FN. Pour éviter que la presse étrangère ne relaye "des contre-vérités", Marine Le Pen a donc choisi de prendre les choses en mains.

 
169 commentaires - Marine Le Pen fait machine arrière sur l'anglais
  • avatar
    memoire_solide  (privé) -

    Information de tout premier ordre alors que les déficits, la dette grecque etc sont roupies de sansonnet à côté.

  • avatar
    Heldon  (privé) -

    Pas de problème, tous ceux qui trouvaient normal qu'elle critique macron vont trouver normal qu'elle se contredise.

    Elle a de la chance d'avoir un électorat avec des œillères et des boules Quiès.

  • Décidément, tout est bon! (c'est comme dans le cochon!) le moindre clignement d'oeuil de Marine trouve une sinification profonde , dans les meRdias (tous au "gard'à vue, euh! pardon au gard'à vous' !) le regard fixe sur la ligne ( rose ) éditoriale unique et universselle dictée par l'oligarchie mondialiste; à qui visiblement elle (Marine) fait très peur, au point qu'ils en perdent tous self-contrôle ! (c'est la panique à bord du pédalo, le capitaine s'est jeté par dessus bord, et le reste de l'équipage ( Caseneuve pédale frénétiquement, pour essayer d'atteindre la côte ,et Urvoast écope désespérément pour endiguer les voies d'eau qui surgissent de toutes parts ! c'est pathétique et ridicule à la fois !
    Les "chiens de garde" qui ont tous reçu les consignes, se précipitent en meute sur tous le forums pour déchiqueter à belles dents l'impie qui s'est mise en travers de leur route.
    Malheureusement (pour eux), le peuple commence à connaitre la musique, et, est moins enclin à suivre la clique !
    Après le Brexit, le Trump hello, peut être un Lepen welcom ? ... qui sait ? ...

  • de plus en plus les francais naïfs qui la suivaient avec son discours démagogique et brutal s en retireront avec intelligence et sérieux. si la france doit être bien dirigée ce ne sera jamais avec les extrêmistes violents qu ils soient d extreme droite fasciste ou d extreme gauche communiste.

  • Perso, je ne vous pas en quoi elle fait marche arrière ?
    Rien à voir..... Elle ne s'exprime pas directement en anglais quand elle s'exprime dans un pays étranger car elle tient à être une ambassadrice de notre belle langue ce en quoi elle a parfaitement raison.
    Par contre, pour une meilleure et plus juste traduction de ses discours, elle les fait traduire elle même pour une diffusion plus large, et plus fidèle surtout. Ceci me parait très pertinent et évitera les double sens ou autres mauvaises traductions
    Qu'y a-t-il d'extraordinaire à ça ? En quoi ce n'est pas cohérent avec ce qu'elle dit puisque ça n'a strictement rien à voir.
    La démarche n'est pas la même, elle est simple signe de prudence et tout à fait complémentaire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]