Manuel Valls : les propos de Donald Trump sont une "déclaration de guerre"

Manuel Valls : les propos de Donald Trump sont une "déclaration de guerre"

Manuel Valls, le 11 janvier 2017, à Paris

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 16 janvier 2017 à 20h20

- À quatre jours de l'investiture de Donald Trump en tant que nouveau président des États-Unis, Manuel Valls a tancé la sortie du président-élu, qui a livré des propos hostiles à l'Europe dans une interview publiée ce lundi. Selon l'ancien Premier ministre, ces déclarations sont à prendre comme une "provocation" particulièrement grave, assimilable à une "déclaration de guerre à l'Europe" -

Le message fracassant n'est évidemment pas passé inaperçu.

Manuel Valls a réagi à l'entretien de Donald Trump publié par plusieurs titres de la presse européenne, où le magnat de l'immobilier a réitéré ses critiques contre l'Otan "obsolète", reprochant à ses Etats membres de ne pas payer leur part de la défense commune et de se reposer sur les Etats-Unis. La chancelière allemande Angela Merkel, qui a critiqué plusieurs fois Donald Trump publiquement, a également pris une salve du futur président américain, qui a malgré tout dit avoir "beaucoup de respect" pour elle. "Je pense qu'elle a fait une erreur catastrophique et que c'était de prendre tous ces migrants illégaux", a lâché M. Trump.

"Cette interview, c'est une provocation, c'est une déclaration de guerre à l'Europe", juge Manuel Valls, ce lundi 16 janvier sur BFMTV. "Si nous ne réagissons pas aux propos inacceptables de Donald Trump, alors l'Europe peut se disloquer", a encore ajouté le Premier ministre emboîtant le pas à la plupart des responsables européens.

Le secrétaire-général de l'Otan Jens Stoltenberg a ainsi reçu "avec inquiétude" les déclarations de Trump, tandis qu'Angela Merkel a affirmé que les Européens avaient leur destin "en main". Quelques heures plus tôt, Donald Trump avait prédit que "d'autres pays quitteraient l'UE"...
 
534 commentaires - Manuel Valls : les propos de Donald Trump sont une "déclaration de guerre"
  • Que Valls nous f...... la paix. Que vient-il nous "casser les pieds" maintenant à faire des déclarations intempestives. Il a été battu et bien battu. Il a l'air de ne pas s'en souvenir. Qu'il retourne donc en vacances à Barcelone où il a l'habitude de se rendre souvent et applaudir son équipe de foot ....... préférée.

  • Monsieur VALLS le traitre !
    Monsieur VALLS, vous ne pesez plus grand chose, vous comptez déjà sur 2022, mais je pense que vous êtes crâmé vis à vis de votre propre camp , surtout avec la dernière en ne soutenant pas HAMON !
    Vous allez être comme BAYROU à droite marqué au vitriole et vous l'aurez mérité
    Cherchez vous un autre poste et restez à EVRY si vous voulez !

  • Valls que c'est calme depuis vous avez disparu,alors continuez comme ça et taisez vous merçi !!!!!

    ben oui, il ne passe meme pas les primaires de son parti et il nous fait des propheties....

  • Entièrement d' accord avec Manuel Valls , L' Europe en paix est un rempart contre les guerres : certains français ont oubliés les deux dernières guerres du 19 siécle.
    Il est dommage que Manuel Valls ait été éliminer de la présidentielle. car c'est à gauche , le plus valable et il réagit en homme d'Etat.
    Pourquoi la gauche a t'elle choisie cet être de" non envergure" qu'est HAMON , juste bon à faire des propositions utopiques et ne pas avoir une" Vista Mondiale".
    Pauvre Gauche , en élisant le plus minable , tu es mal partie

  • Trump est pour la paix mondiale en créant de bonnes relations avec la Russie et la Chine, et du coup il fait échouer l'objectif de 3eguerre mondiale cher à la cabale.
    Vu sous un certain angle on peut considérer que Trump a effectivement déclaré la guerre à la cabale.......comme Poutine l'avait fait avant lui. C'est pour cela que les médias contrôlés par la cabale ont tant de haine envers Trump et Poutine.......mais aussi contre Marine Lepen. Pour le moment Mélenchon ne les inquiète pas ,mais si il atteignait 20% , lui aussi subirait les foudres de la cabale,car lui aussi veut la fin de l'Union européenne. Pour bien comprendre le nouvel affrontement , il faut oublier le pseudo clivage droite/gauche qui n'est que poudre aux yeux. Le réel clivage est entre
    Ceux qui sont asservis à la cabale , et ceux qui sont pour la liberté , la souveraineté nationale et une Europe des peuples.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]