Manifestations : "Je m'oppose au fait que l'on emmerde les Français", dit Christophe Castaner

Manifestations : "Je m'oppose au fait que l'on emmerde les Français", dit Christophe Castaner

Christophe Castaner à Paris le 6 septembre 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 14h30

Les mobilisations sociales contre les projets du gouvernement se succèdent. Une semaine après une première journée de manifestation en demi-teinte contre la réforme du Code du travail, et à la veille d'une nouvelle - sans oublier celle des insoumis samedi et les menaces de blocages par les routiers dès le 25 septembre-, le gouvernement affiche sa lassitude, par l'intermédiaire de son porte-parole.

Christophe Castaner s'est insurgé mercredi 20 septembre contre "le fait qu'on emmerde les Français", sur RMC.

"Je sais que je vais recevoir 200 ou 300 tweets d'insultes". Christophe Castaner est conscient que sa déclaration risque d'irriter au plus haut point les syndicats. "Moi, je respecte le droit de manifester, mais je m'oppose au fait qu'on emmerde les Français. Les chefs d'entreprises, mais aussi ceux qui vont bosser, ceux qui vont à l'école, ceux qui vont passer des examens. Il faut respecter aussi ceux-là", a déclaré le porte-parole. "Personne n'a le droit de bloquer. Les camionneurs bloquent le périph', mais il ne fait pas oublier que les Français veulent aller bosser", a-t-il encore dit.

Les perspectives de blocages exaspèrent d'autant plus Christophe Castaner "qu'il y a aujourd'hui un pouvoir légitime. Macron a été élu président et il y a eu des législatives dans la foulée qui l'ont conforté et lui ont donné une majorité. On respecte évidemment les manifestations, mais en même temps, il faut que le gouvernement fasse ce pour quoi il a été élu", a-t-il déclaré.
 
124 commentaires - Manifestations : "Je m'oppose au fait que l'on emmerde les Français", dit Christophe Castaner
  • Qui révolte les français actuellement, en particulier les retraités? c'est bien la bande de LREM, de jeunes ambitieux qui s'assoient sur des pensions bien méritées dont le montant s'amenuise d'années en années. Qui paiera les maisons de retraites? Les enfants et les petits enfants? Inadmissible, notre président, président par défaut ne sera pas réélu pour gérer la crise!

  • Je voudrais rappeler à Castaner que le gouvernement n'est pas "élu" le ministres sont désignés par le président, en principe sur proposition du 1er ministre. Quant à son anathème sur ceux qui emm*** les Français, il serait bien inspiré de regarder du côté du gouvernement précisément. Gouvernement qui augmente la csg de 1.7%, qui va aligner le prix du gazole sur celui de l'essence et non l'inverse, qui s'attaque aux retraités qu'il trouve trop riches, j'en oublie sûrement ... Certes Macron a été été lui mais avec 25% des voix du corps électoral alors j'estime qu'il n'y a pas de quoi pavoiser.

  • Bonjour à tous
    Ou est la " légitimité' d'un Président élu avec moins de 18 % de voix...!
    Ou se trouve la " représentation " des FRANCAIS....comme ce Monsieur le prétend ?
    ARRETONS LA PLAISANTERIE !!!
    JCR

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]