Maina Sage, réélue dans la première circonscription polynésienne

Maina Sage, réélue dans la première circonscription polynésienne

Maina Sage (UDI) députée de la 1re circonscription de Polynésie Française, le 13 juillet 20146 à l'Assemblée nationale

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 18 juin 2017 à 11h58

La députée (UDI) sortante Maina Sage, 42 ans, réélue samedi dans la 1e circonscription de la Polynésie française, a succédé en juin 2014 à Édouard Fritch, lorsque ce dernier est devenu Président de la Polynésie.

Maina Sage devrait siéger au sein de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale. Elle était la seule députée polynésienne sortante à se représenter.

Cette consultante en communication, sans enfant, s'est engagée en politique à partir de 2001. Elle a été membre de cabinet du ministère du Logement, avant d'entrer au gouvernement local en tant que ministre du Tourisme et de l'Environnement en 2006.

Elle a été élue deux fois représentante à l'Assemblée de la Polynésie française, en 2008 et 2013.

Investie dans le monde associatif, en particulier social et sportif, Maina Sage avait proposé un appel à projet sur internet pour la répartition de sa réserve parlementaire. Une initiative appréciée en Polynésie, où un autre député, Jean-Paul Tuaiva, a au contraire été condamné pour avoir utilisé cette réserve à des fins personnelles.

Sa circonscription est l'une des plus éclatées de la République: elle regroupe les communes urbaines de Papeete, Pirae et Arue, à Tahiti, mais aussi plusieurs dizaines d'îles réparties dans quatre archipels sur des millions de km2: les Marquises, les Tuamotu, les Gambier et les Îles-du-Vent.

 
1 commentaire - Maina Sage, réélue dans la première circonscription polynésienne
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]